Beauvoisin vendredi 30 avril 2010 - 20 ans de la manade François Hervas

Beauvoisin… 20 ans de la manade François Hervas !!!

« Pécari » et « Tartane » en valeur, dans une complète intéressante…

Depuis le matin, ce vendredi 30 avril, ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices !!!

Averses, nuages, soleil… pluie à  nouveau… bon sang, mais qu’avait-donc le ciel contre cette journée anniversaire de la manade François Hervas ???

Vingt ans… « On n’a pas tous les jours 20 ans… » !!! Arrivé assez tôt à Beauvoisin, François et ses gardians n’étaient pas euphoriques… On l’aurait été pour bien moins…

Après le repas et le petit café, il fallait tout de même décider… malgré une averse de dernière minute, une légère éclaircie redonna du baume au cœur aux organisateurs et participants… C’était parti… on y allait !!!

En ouverture, les manades Blanc-Espelly et Saint-Pierre participaient à cette fête en offrant 4 taureaux pour les élèves de l’Ecole Taurine de Bouillargues.

Les photos de l’ouverture… cliquez ici !!!

C’est le N° 646 (4ème), de la manade Blanc-Espelly qui a su donner, par sa bravoure et son implication totale face à ses adversaires, une bonne note à cette première partie.

Avec lui, le N° 445 (1er) de la manade Saint Pierre, surveillant tout, et venant fort sur le raset sans toutefois terminer, fit une bonne course.

Les 2 autres, N° 529 de Blanc-Espelly et le N° 425 de Saint-Pierre, sans avoir démérité, ne donnèrent qu’une réplique partielle aux jeunes raseteurs.

Les jeunes bouillarguais, Joseph Grégoire, Florent Julien, Jordan Bordat, Grégory Vier, Nicolas Vera, Nicolas Bayle, Kamel Mohamed et Anthony Riffard ont bien animé cette première partie, aidé des tourneurs Pascal Guicherd et Maxime Carrasco.

Après une brève pause, pla ce à la complète de la manade François Hervas ; pendant l’ouverture, sans être surchargés, les gradins s’étaient quelque-peu remplis…

Dans l’ensemble, même si certains taureaux manquèrent de « pattes », nous avons assisté à une bonne course… pour une « petite » manade, aligner 7 taureaux, n’est pas toujours une évidence…

1er Pécari (N° 213) – remplaçant « Samos » boiteux, le taureau occupe fort bien la piste ; en angle, il est difficile à déloger, mais les hommes, en réflexion et tout en fraicheur, parvinrent à le convaincre et il enchaîne une bonne série ; le taureau se livre bien, enchaînant une série sans rien refuser et passant la corne au dessus de la planche à 3 reprises. 9 bonnes minutes de course qui lui valent 4 Carmen + retour.

2ème Avocat (N° 352) – lui aussi a pris la mesure de la piste ; sachant intelligemment occuper les angles, les hommes ont du mal à l’en sortir ; ne fois délogé, le taureau se donne dans deux séries consécutives où il perd rapidement cocarde et glands ; aux ficelles, se défend corps et âmes et enchaîne encore une belle série, n’oubliant pas de mettre la corne ; Errik lève la 1ère ficelle à la dernière minute Intéressant. 3 Carmen + retour.

"Avocat" sur Jérôme Martin

Jérôme Martin

3ème Pougaou (N° 206) – une sortie toujours en déplacement, te taureau ne parvient pas à se fixer ; bien sollicité se livre fort sur le raset, pointant la corne après Martin ; ayant un faible pour la contre piste, il faut vraiment le « rentrer » pour qu’il se donne aux hommes, ce que réussit Martin à 2 reprises, après lequel le taureau s’envoie fortement et Fougère, qui échappe de justesse à la pointe. Termine bien. 2 Carmen + retour.

"Pougaou" sur Jérôme Martin

Jérôme Martin 

4ème Grenadier (N° 165) – le taureau se place et attend ; distrait pas tout ce qui se passe autour de lui, public et contre piste, il saura s’intéresser aux hommes qu’une fois pris sérieusement en main ; alors là, il enchaîne 2 bonnes séries consécutives, toutes ses actions terminées aux bois ; une petite pause, il ne s’aventure pas au hasard ; allant le chercher dans son terrain, le taureau s’exprime avec volonté et sérieux sur une très bonne série. Retombe quelque peu dans la distraction en fin de course où il vient par intermittence. Bonne course dans l’ensemble. 3 Carmen + retour.

5ème Redon (N° 427) – donne une très bonne impression dès sa sortie, où il se donne fort sur le raset et pointe la corne aux planches ; se disperse pas la suite, saute et ne s’intéresse que de très loin aux hommes ; revient à de meilleurs sentiment, où il  serre Martin de très près, l’enfermant jusqu’aux bois. A revoir.

6ème Vison (N° 151) – le taureau est-il vraiment à sa place ??? Dès sa sortie, tape et passe la tête 3 fois au dessus des planches pour aller chercher ses adversaires ; ensuite, ce fut une longue ballade, ne tenant pas particulièrement à se fixer pour aller au combat ; pour l’avoir vu percutant et hargneux à Bouillargues le 21 mars, on ne retrouve pas la même image de ce biòu qui ce jour, ne semble pas avoir le « peps »… Bien sollicité en fin de course par Martin et Khaled, on retrouve un « Vison » percutant se soulevant avec énergie à 3 reprises.

7ème Taratane (N° 416) HP – alors là, y a du gaz… le taureau se livre sans compter, venant très fort sur le raset, pointant les cornes basses mais aussi au dessus des planches… enchaîne une belle série où il monte après Martin, vient fort sur Grammatico et se dresse après Bournel ; le taureau n’arrête pas… sur un joli raset, passe la corne après Moine et pousse fort sur Bournel. Très bonne course. 4 Carmen + retour.

"Tartane" sur Jérôme Martin

Jérôme Martin

Chez les « razibles », très bonne entente entre tous, ce qui permit de voir du bon travail.

On notera une très bonne 2ème partie de Jérôme Martin, qui sut mettre en valeur la qualité des taureaux en les servant à bon escient ; Marc Bournel, Redouane Errik, Dimitri Fougère, Damien Martin-Cochet, David Moine, Fabien Grammatico et Khaled s’impliquèrent totalement dans cette course.

Si le beau temps avait été présent, la fête n’en aurait été que plus belle !!!

François Hervas reçoit un tableau représentant les taureaux ayant
participé à cette course...

François Hervas

A bèn lèu !

Les photos de la course… cliquez ici !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau