Finale des Espoirs de Camargue - Bouillargues samedi 29 octobre 2011

Bouillargues 2ème Finale du Trophée « Les Espoirs de Camargue »

 « Givalon », Romain Bruschet et Joan Gaillardet sur le podium !!! 

Samedi 29 octobre 2011

par Didier Jacquet

Qui aurait cru la veille, avec une piste totalement inondée, ressemblant d’avantage à un marécage, que la 2ème Finale du Trophée « Les Espoirs de Camargue » puisse avoir lieu ???

Les photos de la Finale... Cliquez sur l'image ci-dessous !!!
La Capelado

C’était sans compter sur la volonté et le courage d’une poignée de membres du Club Taurin « La Cleda », avec en tête Claude Dumas, son Président, lesquels, avec pelles, seaux, râteaux et quelques ballots de sciure ont réussi, en y consacrant toutefois près de 3 heures, à redonner à la piste bouillarguaise un aspect et un état totalement convenable pour assurer la course de l’après-midi…

Avec la « solidarité » du soleil, qui nous faisait bien défaut depuis quelques jours, le public a répondu assez nombreux à cette finale, qui réunissait 6 taureaux jeunes issues des qualifications au cours des 4 courses de Ligue de la saison, avec, hors trophée, la participation du vainqueur 2010, « Caelius » de la manade Espelly-Blanc.

Une équipe de « razibles » de qualité… Jérôme Martin, Olivier Ruiz, Jérémy Aliaga, Jean-Henri Oudjit, David Maurel, Romain Bruschet et Boris Sanchis.

En préambule à la course, le fait marquant fut la présence des jeunes élèves de l’école de raseteurs de Bouillargues qui formèrent une haie d’honneur lors de la Capelado ; un grand moment de joie mais aussi d’émotion qui fut fortement acclamé par l’ensemble du public et très apprécié des « tenues blanches »… Magnifique !!!

Avec les pluies de ces derniers jours, presque tous les taureaux ont eu un peu de mal à entrer dans leur course… mais, ces quelques instants de « récupération » passés, chacun d’entre eux sut faire honneur à leur devise respective.

Côté raseteurs, avec beaucoup d’intensité, peut-être un peu trop face à la jeunesse des taureaux, de régularité et de constance, tous ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour offrir au public un spectacle de qualité.

Cliquez sur les images pour les visualiser en grand format...

1er « Curtiss » N° 639 manade Hervas – prit d’assaut dans une véritable tourmente blanche et répondant à tout, le taureau se défend bien ; mais les hommes ne lui laissent aucun répit et ne font rien pour lui donner de l’air ; de par la fougue de sa jeunesse et son manque d’expérience, ne sachant pas trouver un « abri » et se donnant sans rechigner, il se fait « déplumer » en moins de 6 minutes… Pour ma part, le taureau n’a pas à « rougir » de sa prestation !!!

2ème « Valtra » N° 518 manade Didelot – s’il est un peu dépassé au début, laissant ainsi rapidement ses pompons aux hommes, se reprend fort bien par la suite, défendant avec vigueur ses ficelles ; à l’encontre, tête baissée, ses cornes s’avèrent dangereuses… pousse au bout avec vivacité, et même si les hommes ne lui font aucun cadeau, réussit à se sortir de leur emprise pour changer plusieurs fois de terrain en se plaçant plus à son avantage. Bonne course. 3 Carmen + retour.

3ème « Tambourin » N° 603 manade du Rhône – très vif, s’il se disperse quelque peu au début de sa course ; il trouve rapidement ses marques, et même s’il se livre sans retenue, perdant lui aussi rapidement ses « pompons », ne tombe jamais dans le piège de tenues blanches ; sachant se faire respecter, s’améliore au fil de sa course ; sait se placer et se déplacer, donne quelques belles anticipations sur Oudjit, Sanchis et Bruschet, et pousse fort ses actions jusqu’au bois ; défend comme un lion sa deuxième ficelle. Très bonne course. 4 Carmen + retour.

4ème « Caelius » N° 525 manade Espelly-Blanc – hors trophée, confirme que le titre attribué en 2010 n’était pas usurpé… s’il se livre à corps perdu d’entrée de course, avec hargne et vivacité, vient fort consécutivement sur Martin et Oudjit sur lesquels il pointe la corne ; réussit à se fixer et après avoir perdu cocarde et glands, sera coriace aux ficelles… c’est Aliaga qui sera à la pointe du combat, sur lequel « Caelius » montera à la planche… serre Bruschet de très près, passe la corne méchamment sur Aliaga et Oudjit, enchaîne sur Maurel, Aliaga et Sanchis, accompagne fortement Maurel et encore Aliaga, sortira très fort sur Oudjit et terminera très fort derrière Aliaga, qui s’embronche à la barrière devant  toril… cède sa première ficelle à 100 € à Bruschet à la dernière minute. Très bonne course. 7 Carmen + retour.

5ème « Givalon » N° 504 manade Cuillé – dès sa sortie, un peu brouillon, s’éparpille dans tous les sens… une grosse poursuite serrée sur Oudjit, donnera du moral au taureau, et le fera entrer dans sa course… à partir de là, sans toutefois en frémir, le taureau dominera son sujet… vient fort sur Aliaga et Martin, enchaîne deux belles séries consécutives bien conclues à la planche… Sanchis, Bruschet et Aliaga seront le servir de fort belle façon, ce qui donnera du « plaisir » au taureau… une fois la première ficelle « démarmaillée », il sera pris dans une tenaille infernale de laquelle il sortit vaincu, cédant ainsi son « cordon jaune » dans une belle pagaille… Termine par une grosse poursuite sur Bruschet. Bonne course. 3 Carmen + retour.

6ème « Cadoret » N° 602 manade du Brestalou – après « Caelius », ce fut certainement le meilleur de l’après midi… se livrant très franchement à sa sortie, perd lui aussi ses principaux attributs ; par la suite, les hommes auront fort à faire… sort fort sur Sanchis sur lequel il pointe méchamment la corne droite à la barrière… pousse fort sur Martin et s’envoi sur Aliaga qu’il accompagne sèchement aux bois… sachant intelligemment se placer et se fixer, il faudra le solliciter au mieux… enferme Oudjit, colle « au cul » Martin qui s’en sortira de justesse, la corne pointée à la cuisse ;  enchaîne sérieusement plusieurs séries toutes terminées aux bois, et terminera par une grosse action sur Bruschet… dans un combat acharné, perdra ses deux ficelles qu’il aura sérieusement défendu… Très bonne course. 6 Carmen + retour.

7ème « Chacha » N° 563 manade Thibaud – s’il nous avait offert une belle prestation lors de sa sortie en Ligue, le pensionnaire des prés de Saliers n’était pas dans un bon jour… pourtant les hommes ont tout fait pour lui donner l’échange… signe toutefois quelques belles actions sur Sanchis, Oudjit, Maurel et Bruschet qui sauront lui donner ses chances… mais non, il n’y eut rien à faire… Les animaux sont comme les humains… un jour avec, un jour sans… n’y jetons pas la pierre pour autant !!! 1 Carmen.

Après dépouillement des votes du jury…

A un point près avec « Cadoret » de la manade du Brestalou, c’est au taureau « Givalon » de la manade Cuillé qu’est revenu le 2ème Trophée des Espoirs de Camargue, décision quelque peu contestée par une partie du public !!!

C’est à Romain Bruschet que fut attribué le trophée du meilleur animateur de la finale.

Joan Gaillardet, a reçu le prix du meilleur « Stagiaire » sur les 4 courses de Ligue de la saison bouillarguaise.

Gaillardet, meilleur Stagiaire 2011, Rassir, vainqueur 2010, Bruschet, vainqueur 2011

Après la remise des prix en piste, la Coupo Santo est venue clôturer cette très bonne après-midi taurine, où seuls les absents ont eu tord !!!

A l’an que ven !

Commentaires (1)

1. kalimero 01/02/2012

C'est "Cadoret" qui aurai du gagner !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau