Une matinée en pays à la manade Didelot

 Une belle matinée à la manade Didelot !!! 

Dimanche 11 décembre 2011

par Didier Jacquet

C’est une coutume qui fait partie de nos traditions !!!

L’hiver venu, si quelques taureaux continuent à user leurs sabots sur le goudron, ce qui amuse les « festaïres » mais moins les vrais afeciounas, la plupart de nos manadiers laissent leurs biòus au repos… quoi de plus naturel, car avec le froid, la pluie, le vent et de plus en plus fréquemment la neige, les taureaux subissent déjà les méfaits des intempéries… il n’est nul besoin de leur imposer et de les exposer à des spectacles hivernaux, qui ne font qu’amplifier leur souffrance !!!

Une belle matinée à la manade Didelot

Il est une façon beaucoup plus intelligente et agréable pour voir les taureaux en hiver, c’est de se rendre en « pays »… dans leur milieu naturel, en compagnie de leurs congénères, ils sont tellement heureux, vivant ainsi l’intersaison à leur guise !!!

C’est en quelque sorte ce que proposent les manadiers, une fois la saison terminée, à leurs amis des clubs taurins, comités des fêtes, municipalités et autres organisateurs de courses camarguaises avec lesquels ils ont travaillé durant la saison écoulée…

Et en ce deuxième dimanche du mois de décembre, à quelques enjambées de Noël, la manade Didelot recevait son petit monde…

Notre ami « Benben » alias Benjamin Bini et le « pélot », Daniel Didelot ont réservé à leurs hôtes un accueil des plus chaleureux !!!

Malgré un temps très frisquet, une bonne cinquantaine de convives ont su apprécier le copieux et non moins gustatif déjeuner matinal qui ouvrait les hostilités…

Un bon moment convivial autour de ce buffet quelque peu arrosé, a réchauffé l’atmosphère et a redonné quelques couleurs aux plus frileux, qui étaient fins prêt pour se hisser sur les charrettes et partir en « pays »…

Quel moment merveilleux que de se retrouver parmi les « biòus »… d’un près à l’autre, à portée de mains, calmes et paisibles, comme s’ils nous attendaient et comme si de rien n’était, ils regardaient passer ce cortèges inhabituel mais qui ne les perturba pas plus qu’un tan qui vient leur piquer le « mourre » !!!

Une belle ballade appréciée de tous au cours de laquelle les photographes et autres cameramen en herbe s’en sont donnés à cœur joie…

Retour vers la « sainte table » sur laquelle le déjeuner avait laissé place à l’apéro… encore un grand moment de convivialité qui mit un terme à cette magnifique matinée !!!

Un grand merci à la manade Didelot, Daniel et « Benben », qui ont su mettre les « petits plats dans les grands » pour offrir à leurs invités des instants très chaleureux !!!

A l’an què ven !!!

**********

Etant personnellement absent pour des raisons de santé, ce que je regrette très sincèrement, c’est au travers des propos, récits et avis de quelques participants que j’ai écrit cet article.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau