Samedi 25 avril 2010 - Finale du Groupe 1 de l'Ecole Taurine

Rudy Marquis vainqueur du 1er Trophée

« Souvenir Yvonne Coustès »

Bouillargues samedi 25 septembre 2010

Finale de l’Ecole Taurine Groupe 1

Manades Le Rhône, L’Argentière, Thibaud, Didelot,

Saint Pierre, Espelly-Blanc, Hervas, L’Occitane

par Didier Jacquet

Vent, ciel mitigé et fraîcheur d’automne étaient au rendez-vous de la traditionnelle finale de l’Ecole Taurine ; malgré ces conditions météorologiques, le public avait répondu très nombreux à l’invitation des responsables de l’école taurine, ce qui leur donne du baume au cœur pour la poursuite de cette belle aventure qui dure maintenant depuis 12 ans !!!

Toutes les photos de la finale... Cliquez sur l'image ci-dessous !!!

Le N° 435 de la manade St Pierre
sur Rudy Marquis, vainqueur

Rudy Marquis

Neuf des élèves les plus chevronnés, Mehdi Belgourari, Jérémy Soler, Maxime Nicouleau, Florent Julien, Nicolas Vera, Rudy Marquis, Jamel Bouharguane, Kamel Mohamed et « l’ancien », Romain Donadille, avaient été sélectionnés pour se disputer le 1er Trophée « Yvonne Coustès ».

Yvonne Coustès, qui nous a quitté depuis peu, était notre lyonnaise Provençale, plus connue par les afeciouna sous le nom de la « Manade Villeurbanne » ; en préambule à la Capelado, le Président du Club Taurin « La Cleda » mais aussi Directeur de l’Ecole Taurine, Claude Dumas, ne manqua pas de rendre un vibrant et émouvant hommage à celle qui côtoya depuis l’âge de 4 ans et toute sa vie durant, pratiquement toutes les générations de Présidents et membres du club taurin, dont elle était un des maillons les plus assidus.

Je ne maquerais pas de diffuser prochainement le discours de Claude Dumas.

Après quelques petits soucis de sonorisation, sous la Présidence de Pascale Bini, la musique de Carmen lançait la Capelado, et la course pouvait enfin commencer.

Le N° 468 de la manade L'Argentière
sur Mehdi Belgourari, 2ème

Mehdi Belgourari

C’est le N° 507 de la manade du Rhône qui ouvrit les débats ; le taureau ne manque pas de punch ; les jeunes l’observent et dès le premier raset, enferme sèchement Jamel ; se livre avec beaucoup de hargne, venant fort à l’encontre poussant toutes ses actions au bout ; enferme successivement Rudy et Mehdi et termine fort bien. Bon 1er. 3 Carmen + retour.

Avec le N° 468 de la manade de L’Argentière, il y a de la vivacité et du sang à revendre ; il s’en suivra une grosse dose de sauts en contre piste mais toutefois, le taureau ne négligera pas l’appel des garçons qui le rentreront vraiment ; après Jamel et Romain, c’est Mehdi qui sera à la pointe du combat et le sollicitant dans ses cornes ; à quatre reprise le biòu s’envolera et accompagnera haut et fort ce dernier. Si ses sauts ont été les plus en évidence, le taureau a vraiment quelque chose et il faudra s’en souvenir. 4 Carmen pendant sa course.

Bien en muscle, le N° 439 de la manade Thibaud, montre son envie d’en découdre, signant une grosse poursuite sur Mehdi, passant la tête au dessus des bois ; c’est Rudy qui sera au cœur des débats avec le taureau, enchaînant les reprises et tirant ce dernier avec lui au dessus des barrière ; Romain et Nicolas ne manqueront pas d’offrir aux taureaux de bons services qui se termineront fortement au dessus des planches. Même s’il accuse un peu le coup à la fin, le taureau est à créditer d’une bonne course. 5 Carmen + retour.

D’une belle présentation, le N° 465 de la manade Didelot, se déplace beaucoup à sa sortie du toril ; toutefois, il prend bien les rasets dans ses déplacements ; enchaîne par la suite une bonne série et sur un départ quelque peu aventureux, Jamel se fait coincer à la barrière puis soulevé et ramené en piste après un magnifique vol plané… Le taureau a pris du moral et sa course va à mas… s’envole sur Jamel, serre de près Rudy et Mehdi… Jamel ne voulant pas rester sur un échec, serré de très près il frisera de peu la correctionnelle à deux reprises… Rudy terminera avec lui au dessus des planches… Très bonne course. 6 Carmen + retour.

Impressionnant par son armure et son « trapio », le N° 435 de la manade Saint Pierre, laisse les garçons hésitants ; d’entrée anticipe fort sur Rudy qui se fait enfermer et pousse très fort sur Jamel qui glisse et tombe, heureusement, en contre piste ; Nicolas, Jérémy et Kamel s’y collent et le taureau les pointera jusqu’à la planche ; passe la corne sur Rudy et Kamel, enferme Mehdi et terminera sa course par une très grosse envolée au-delà des planches sur Rudy. Très bonne course. 4 Carmen + retour.

Le N° 465, vainqueur, de la manade Didelot
sur Jamel Bouharguane, 3ème

Jamel Bouharguane

Jamel sur blessure, Maxime pour contracture et Romain pour déchirure, quitteront la piste ; plus que 6 garçons en piste.

Avec le N° 592 de la manade Espelly-Blanc, d’entrée, ça ne rigole pas ; plein de sang, rapide et avec un sens de l’anticipation inné, le taureau gère ; les garçons sont en attente et se rendent rapidement compte des difficultés qui les attendent ; sur le premier raset, enferme sèchement Mehdi ; le taureau change de terrain et surveille ; pousse très fort sur Rudy qui se fait lui aussi enfermer ; Jérémy et Kamel essayent, mais seuls Rudy et Mehdi auront eu l’audace d’affronter ce taureau. Très bonne course et excellent « cocardier ». 3 Carmen, mais aurait mérité mieux, + retour.

Pas « beù » le N° 516 de la manade Hervas !!! Mais quelle volonté… un premier raset de Mehdi et le taureau s’envoi… pousse très fort au bout et s’il sent l’homme à sa portée, va le chercher très loin, et c’est Florent qui en fera les frais, terminant en l’air entre les cornes du taureau ; le biòu ne fait pas dans la dentelle, et à l’affut de ses adversaires, signera 3 grosses actions sur Rudy et 2 sur Mehdi qui se fera serrer de très très près sur la fin. Très bonne course. 7 Carmen + retour. Content le François, qui a couvert pratiquement autant de terrain que son taureau !!!

Le N° 507, vainqueur, de la manade Du Rhône
sur Jérémy Soler, 4ème

Jérémy Soler

C’est au N° 301 de la manade de L’Occitane que revenait le rôle de clôturer la course. Vif et puissant se donne fort sur le raset, concluant toutes ses actions à la planche ; monte après Mehdi, vient franchement sur de jolis rasets servis par Jérémy, Nicolas et Kamel ; ne posant guère de difficultés, serre tout de même de près Mehdi et s’envolera à 5 reprises sur Rudy. Bonne course. 3 Carmen + retour.

Côté garçons, si dans l’ensemble tous ont donné le maximum d’eux-mêmes, le véritable combat a été livré entre Rudy et Mehdi qui terminent respectivement, dans un mouchoir de poche, aux première et deuxième places.

C’est donc à Rudy Marquis qu’a été remis le 1er Trophée « Souvenir Yvonne Coustès » par son fils, Louis que sa maman Yvonne avait baptisé « Pétoulet » !!!

Gérard Barbeyrac, Directeur Technique à la FFCC remis le 2ème prix à Mehdi Belgourari.

Cassandre Clairon, « raseteuse » et Samantha Chantrier, ancienne « raseteuse », toutes deux de l’Ecole Taurine de Bouillargues, remirent successivement les 3ème et 4ème prix à Jamel Bouharguane et Jérémy Soler.

Après le vote de 10 membres du jury, composé de personnes du public, c’est au N° 465 de la manade Didelot qu’est revenu le prix du meilleur taureau ; le trophée fut remis par Maurice Gaillard, Maire de Bouillargues à Benjamin Bini.

La fille d’Yvonne Coustès, Nicole, reçu un magnifique bouquet des mains du Président du Club Taurin, Claude Dumas.

Lauréats et personnalités pendant la Coupo Santo

Lauréats et personnalités

Public, lauréats et personnalités réunis, très respectueusement, écoutèrent la « Coupo Santo », qui mit un terme à cette finale qui peut être qualifiée de très bon niveau.

A ben leù !!!

Commentaires (1)

1. bricet jean pierre 06/10/2010

Monsieur le président,je souhaiterai recevoir l'hommage
rendu à Madame Yvonne COUSTES pour le transmettre à
sa fille Madame VOYANT

AMICALES SALUTATIONS

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau