Saint Rémy de Pce samedi 1er octobre 2011 - Finale du Trophée des Jeunes Afeciouna

Finale du 2ème Trophée des « Jeunes Afeciouna »

Jamel et Florian vainqueurs…

Les manades du Brestalou, du Grand Salan et La Galère à l’honneur

Saint-Rémy-de-Provence samedi 1er octobre 2011

par Olivier Pince

La  deuxième édition du trophée des « Jeunes Afeciouna », regroupant les meilleurs élèves de chaque école participantes, Châteaurenard, Arles, Mauguio et Bouillargues, s’est révélée d’un très bon niveau général.

Les photos de la course... Cliquez sur l’image ci-dessous !!!

St Rémi de Pce samedi 1er octobre 2011

Merci à Thomas Privat et à Faby Fabienne pour les photos de la course et de la remise des prix !!!

Les spectateurs venus nombreux ont su apprécier le spectacle, malgré l’irréelle chaleur de ce samedi 1er octobre dans les arènes de Saint-Rémy-de-Provence, où, en piste, l’ombre est quasiment introuvable. Cela n’a pas empêché aux aspirants raseteurs l’envie d’en découdre face aux 8 taureaux de 8 manades différentes, Gros, Les Baumelles, Le Grand Salan, Ribaud, Le Brestalou, Guillierme, Ricard et La Galère, eux aussi sélectionnés durant la saison pour le compte de ce trophée.

N° 609 « Galejon » manade Gros – Il fut un très bon premier. Il trouve facilement les 4 angles de cette vaste piste. Peu malléable sur les reprises, il prend bien le raset en le poussant aux planches et en effectuant quelques gros coups de barrière quand il sent l’homme à portée.

N° 521 « Festejaïre » manade des Baumelles – Doté d’un placement aléatoire, étrangement craint par les élèves en tout début de course, il se livre généreusement sur le raset et a tendance à quitter ce dernier après l’encontre. Dommage.

N° 506 « Rescator » manade du Grand Salan – Il fut la note « salée » de cette première partie de course. Essentiellement placé sur la longueur devant le toril, il brille sur les séries en les ponctuant de nombreuses actions aux planches. Ses enfermées ont semblé plus virulentes côté gauche.

N° 526 « Ménestrel » manade Ribaud – L’un des lauréats de l’année dernière fait preuve d’une vaillance à toute épreuve et enchaîne les rasets sur le même rythme. Sa seule difficulté fut son léger coup de tête au moment de l’encontre. Il rentre prématurément à cause d’une entaille située juste en dessous de l’œil gauche.

N° 709 « Iroko » manade du Brestalou – La course monte d’un cran. Ses anticipations côté droit, peut-être légèrement moins prononcées côté gauche, quoi que, ont mis en danger les élèves à plusieurs reprises. Ses enfermées sont sèches et ne permettent aucune faute. Certains élèves se sont faits bien bousculés, heureusement sans gravité. Il rentre sous des applaudissements mérités à l’issue d’une prestation très sérieuse.

N° 605 « Beaucaïre » manade Guillierme – Trop mollasson, le taureau a subit l’assaut des élèves en répondant aux rasets sans jamais accélérer.

N° 752 « Tonga » manade Ricard. Il faut le rentrer et partir de prés pour qu’ils réagissent sans conviction aux sollicitations des élèves. Sa course manque cruellement d’ampleur. Le genre de taureau qui aurait dû sortir en première position.

N° 647 « Vicois » manade la Galère - Sa prestation sauve largement cette fin de course. Ses répliques sont fortes. Il est l’auteur d’un grand nombre de très grosses actions aux planches, dont certaines furent particulièrement fracassantes. Brillant !

Tous les élèves ont fourni un travail de qualité tout au long de la course.

Concernant nos deux bouillarguais, Jérémy Soler et Jamel Bouharguane, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Très aguerris techniquement comparés aux autres élèves, ils ont tout raseté et furent souvent aux avant-postes. Jamel remporte le prix du meilleur raseteur gaucher, quant à Jérémy il aurait pu aussi prétendre au prix du meilleur raseteur droitier, mais le jury en a décidé autrement.

Félicitation à eux deux !!!

Remise des prix

Meilleur taureau cocardier : « Iroko » de la manade du Brestalou

Meilleurs taureaux barricadiers : ex-æquo, « Rescator » manade du Grand Salan et « Vicois » manade la Galère

Meilleur raseteur droitier : Florian Rado de l’Ecole d’Arles

Meilleur raseteur gaucher : Jamel Bouharguane de l’Ecole de Bouillargues

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau