Rodilhan vendredi 14 mai 2010 - Manade des Orgonens

Pour les « Orgonens »… la moyenne !!!

Rodilhan vendredi 14 mai 2010

Manade des Orgonens

A Rodilhan, c’est la fête… après les « Cuillé » de mercredi soir, en ce vendredi après-midi, ce fut au tour des pensionnaires de la manade des Orgonens de faire connaissance avec les élèves de l’Ecole Taurine de Bouillargues.

Huit taureaux de 3 à 7 ans… quelques beaux gabarits, pour certains impressionnants, mais dans l’ensemble ne donnant qu’une course moyenne, avec quelques éléments plus intéressants…

Toutes les photos de la course... cliquez sur l'image !!!

Le N° 323 sur Nicolas Bayle

C’est avec le N° 323, le fameux « Pit », que le spectacle fut haut en couleur… d’un gabarit impressionnant, démarre sa course avec de fortes poursuites presque toutes terminées au dessus des planches… si les garçons ont été hésitant quelques minutes, une fois bien entrepris, le taureau ne résista pas à l’assaut des jeunes bouillarguais ; c’est Nicolas Bayle qui s’y collera à maintes reprises, lui distillant de jolis rasets tout en longueur permettant au taureau de signer une série de coups de barrière ; il renouvellera après Bordat qui lève la cocarde, Soler et Vier ; les garçons ne le lâcheront pas, et le taureau termine épuisé. Bonne course qui lui valle 3 Carmen + retour.

Avec lui, le N° 441, puissant, vif et très rapide, poussant toutes ses actions au bout, maintient les jeunes à distance ; tape fort aux planches, et sur une puissant poussée, plie les tubes de la porte des barrière, et perd « la boule »… réintègre le toril après 4 minutes de course, laissant une très bonne impression… à revoir sur un « temps plein » !!!

Le dernier, le N° 685, d’une bravoure sans faille, se donna à toutes les sollicitations du début à la fin de son temps de course ; les garçons ne l’épargneront pas ; bonne course qui aurait mérité Carmen à son retour pour sa bravoure.

A un degré moindre, le N° 442, qui prend bien le raset et pousse toutes ses actions au bout ; se blesse à la mâchoire et réintègre le toril après 6 minutes de course. A revoir.

Quant aux autres, le N° 687, c’est par intermittence qu’il se donna, mais c’est seulement sur les rasets courts, que Florian Hébrard sut bien lui servir, que le taureau se montra intéressant ; le N° 566, fut intéressant au tout début de sa course ; chez les deux « jeunots », le N° 721, malgré une petite série, s’est surtout adonné aux sauts ; le N° 728, termina assez bien sa course.

Côté garçons… Jordan Bordat, plus chevronné, mais surtout Nicolas Bayle, « re-débutant » si l’on peut dire, furent omni présents avec un gros investissement ; Florian Hébrard, Grégory Vier et Florent Julien ne furent pas en reste ; Joseph Grégoire, handicapé par une douleur au pied et Kamel Mohamed, blessé au tibia, firent une bonne course ; Jérémy Soler, Maxime Nicouleau et Maxime Méjean furent assez présents ; Mickaël Laigle, sur le dernier…lol !!! Pour Fabrice Gizard et Hamza Bourrich, peut-être le dernier aurait pu les attirer !!!

Notre « Stagiaire » Maxime Carrasco, a su montrer toutes ses qualités en espérant que son moral revienne au beau fixe…

Côté tourneurs, Pascal Guicherd, et Marc Bournel, remplaçant Claude Dumas blessé au genou la veille à Barbentane, firent allègrement leur boulot !!!

Le soleil, enfin au rendez-vous, attira un public assez nombreux, qui se retira satisfait de cette sympathique après-midi taurine.

A bèn lèu !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau