Rodilhan samedi 2 juillet 2011 - Graine de Raseteurs manades Caizac et Sylvéréal

 De très bons « Sylvéréal » qui dominent les débats…

par Didier Jacquet

Graine de Raseteurs – Rodilhan samedi 2 juillet 2011

Manades Caizac et Sylvéréal

A Rodilhan, c’est la Fête Votive… comme dans tous les villages de la « Vistrenque », les taureaux et les traditions Provençales sont au cœur des festivités… abrivados, bandidos, défilé à l’ancienne et bien sûr, courses de bioùs dans les arènes…

Toutes les photos de la course...
Cliquez sur l'image ci-dessous !!!

L'équipe du jour

Ce samedi, à l’initiative de la municipalité rodilhanaise en association avec la Fédération Française de la Course Camarguaise et Nîmes Métropole, était présentée une course de « Graines de Raseteurs », mettant aux prises les taureaux des manades Caizac et Sylvéréal, face aux élèves de l’Ecole Taurine de Bouillargues.

Dans son ensemble, la course fut très intéressante… les taureaux de la manade Sylvéréal, notamment les N° 523 et 524, ont nettement dominé les débats… pour la manade Caizac, 3 taureaux de 2 ans… peut-être un peu trop jeunes pour ce niveau de compétition… toutefois, aucun n’a démérité, mais seul le dernier, le N° 908, a su imposer un peu plus de rigueur… chez les garçons, tous se sont pleinement investis et ont fourni une très bonne prestation… Antoine Charrade, Florent Julien, Nicolas Vera, Jérémy Soler, Nicolas Bayle, Jamel Bouharguane, Anthony Fabre, Yoann Fabre, Kamel Mohamed et Geoffrey Robert…, j’accorderais un petit plus à Cédric Navarro, combattant inépuisable, et à Grégory Vier qui confirma son excellente sortie aux Saintes Marie de la Mer…

Venons en à la course…

1er N° 524 manade Sylvéréal – se livre très fort d’entrée, serrant de très près Jamel qui bascule et chute en contre piste… se blessant sérieusement au genou, peut-être une entorse, il quittera définitivement la piste… pousse successivement sur Vier et Vera, ce dernier le sollicitant de fort belle façon, donnera au taureau l’espace pour briller… le biòu gère fort bien la piste… se place et se déplace, laissant les garçons choisir difficilement leur angle de tir…Vera et Vier seront à la pointe du combat… le taureau ne refuse rien et enchaîne une fort jolie série et terminera fort à la planche sur Charrade, tête au dessus… Très bonne course à cette difficile place de premier. 4 Carmen + retour.

N° 524 de la manade Sylvéréal sur Antoine Charrade

N° 524 de la manade Sylvéréal sur Nicolas Vera

2ème N° 907 manade Caizac – le taureau le livre avec beaucoup de bravoure… les garçons ne le ménagent pas et profitent de sa jeunesse pour lui infliger un rythme soutenu… Pris dans la tourmente blanche, le taureau s’évade en contre piste et ne voudra plus en ressortir…

N° 907 de la manade Caizac sur Florent Julien

3ème N° 808 manade Sylvéréal – joli gabarit pour un taureau de 3 ans… se livre bien et répond avec sérieux aux sollicitations des jeunes raseteurs en début de course… prend quelques rasets à la volée et se met à sauter… lors d’un de ses retours en piste, prend une petite série mais retourne derrière les planches… perd son emboulage… malgré ses sauts fréquents, le taureau a montré quelques qualités… 1 Carmen pendant sa course.

N° 808 de la manade Sylvéréal sur Kamel Mohamed

4ème N° 523 manade Sylvéréal – pour l’avoir vu l’année dernière à Vallabrègues lors d’une course de Présélection au cours de laquelle il avait été énorme, s’il n’a pas renouvelé la même prestation ce samedi, le taureau n’en a pas moins effectué une excellente course, ne laissant rien au hasard… son placement et ses déplacement intelligents laissent les garçons hors de sa portée et observateurs durant quelques minutes… ses anticipations sont exceptionnelles à tel point que Fabre et Charrade dès les premiers assauts seront obligés de rompre le raset… Navarro, Vier et Robert sauront aborder le biòu sous un bon angle, mais seront tout de même à la peine pour atteindre la barrière… Bayle s’y collera et se fera serrer de très près… Navarro, pourtant bien en jambe, sera surpris par la vitesse d’exécution de son adversaire… dans les cornes, il se fera raccompagner violemment à la barrière, le taureau le soulevant et le faisant basculer en contre piste… Fabre A. et Soler se feront sérieusement enfermés… Navarro y retournera et là, c’est lui qui sorti vainqueur du duel, levant d’un seul coup de crochet les 5 tours de ficelle… Très bonne course de ce cocardier qui devrait connaître un avenir des plus mérités. 7 Carmen + retour.

N° 523 de la manade Sylvéréal sur Nicolas Bayle

N° 523 de la manade Sylvéréal sur Anthony Fabre

N° 523 de la manade Sylvéréal sur Cédric Navarro

N° 523 de la manade Sylvéréal sur Jérémy Soler

N° 523 de la manade Sylvéréal sur Grégory Vier

5ème N° 901 manade Caizac – comme son congénère, se livre avec une très grande franchise… lui aussi sera victime de sa jeunes et se fera « bouffer » par les garçons… toutefois, ne refusera rien tout au long de son temps de course et par réaction d’orgueil, enfermera sérieusement Vier qui fut surpris par la rapidité de son adversaire… ce sera l’occasion pour Yoann Fabre, le frère de…, de se livrer avec sérieux et application pour sa première course face à des taureaux… encore un peu « vert », il ne s’en est pas trop mal sorti. Par contre, Kamel s’est mis le biòu dans la poche, raflant sans complexe vis-à-vis de ses collègues, tous les attributs… 1 Carmen très mérité pendant sa course.

6ème N° 908 manade Caizac – dans la même catégorie d’âge que ses comparses, saura se montrer plus rigoureux dans ses interventions… très généreux, mais sachant de temps à autres faire le pas, n’usera d’aucune complaisance vis-à-vis de ses adversaires… enchaîne deux belles séries consécutives sur lesquelles Julien, Navarro, Robert et Fabre « le jeune » sauront donner de l’espace au biòu afin qu’il puisse s’exprimer dans de bonnes conditions… Fabre « le vieux », s’y collera à plusieurs reprises, mais, trop loin de la tête, même en étirant son bras au maximum, n’aura pu caresser l’espoir de toucher les poils… Bayle ira la plus belle des manières, et le biòu terminera sa course fort agréablement… 2 Carmen + retour.

N° 908 de la manade Caizac sur Yoann Fabre

N° 908 de la manade Caisac sur Geoffrey Robert

C’est en présence du groupe folklorique « Le Cordon Camarguais », qui avait au préalable honoré La Capelado, qu’eu lieu la remise des prix… c’est à Manon, de la manade Sylvéréal , une manade qui applique plus que la parité, 6 femmes pour 1 seul homme, que fut remis le prix du meilleur taureau, le N° 524, sorti premier… à juste titre, et comme l’a si bien dit Gérard Barbeyrac, Directeur Technique de la FFCC, « On oubli trop souvent le premier dans une course, le rôle le plus ingrat qui soit attribué à un taureau… »… A l’unanimité, le jury a remis le prix du meilleur animateur de la course à l’ensemble des élèves de l’Ecole Taurine de Bouillargues, tant chacun d’entre eux a fourni une très bonne prestation… Je tairais le nom du récipiendaire, car, même s’il a des attributs plein les poches, c’est sans crochet qu’ils lui sont parvenus !!!

Après la remise des prix... les lauréats

N’oublions surtout pas nos tourneurs, Claude Dumas et Olivier Pince, car sans eux, rien ne serait possible, et tout irait à volo !!!

La Coupo Santo clôtura cette belle après-midi taurine, devant un public clairsemé, qui boude ce genre de manifestation, pourtant très intéressante, et de surcroît gratuite, au profit de courses avec des vedettes à l’affiche, mais dont le résultat est bien souvent des plus décevant !!!

A ben lèu !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau