Remoulins samedi 22 juillet 2011 - Manades Lautier et Didelot

 Les « Didelot » dominent…

par Didier Jacquet

Remoulins vendredi 22 juillet 2011 – Ouverture de la Fête

Manades Didelot et Lautier

De fêtes en fêtes, l’Ecole Taurine de Bouillargues ne manque pas d’activités durant la saison estivale…

Après Générac et Caveirac, c’est à Remoulins que les élèves bouillarguais allaient se produire pour l’ouverture de la Fête Votive locale…

Les photos de la course... Cliquez sur l'image ci-dessous !!!

L'équipe du jour

Sous la houlette présidentielle du sympathique et non moins brillant raseteur, Fabien Grammatico, l’Union Taurine Remoulinoise, où l’on retrouve des « figura » de la bouvine, telles que Didier Gaillard ou encore André Paillet, avaient invité les manades Didelot et Lautier pour donner la réplique aux jeunes bouillarguais.

Neuf taureaux au menu…

Pour faire bref, car le temps me manque, les pensionnaires de la manade Didelot ont largement dominé les débats…

N° 660 de Ddidelot sur Jamel Bouharguane

Pour ma part, le premier, N° 660, s’il a débuté comme un premier, s’est chauffé par la suite et s’est montré convaincant dans tous les domaines… un gros coup de tête à l’encontre, séries terminées au dessus des planches et aucun refus durant sa course… Très bonne course qui lui valut 7 Carmen et retour au toril.

N° 582 de Didelot sur Cédric Navarro

Avec lui, le troisième, N° 582, s’est montré très à son avantage, venant fort sur le raset, terminant toutes ses actions aux planches, dont quelques unes conclues au-delà… 5 Carmen + retour pour ce taureau qui a fait une bonne course.

N° 582 de Didelot sur Nicolas Vera

Le cinquième, N° 642, fut difficile à prendre tant il était constamment en mouvement… toutefois, lorsqu’il sentait les garçons à sa portée, s’est envolé derrière eux de façon assez spectaculaire, ce qui lui permit d’entendre Carmen à 4 reprises ainsi qu’à son retour au toril.

Un bébé, N° 849, neuf de surcroît, sorti septième, s’est un peu perdu et dispersé une partie de la course, mais avant de rejoindre le toril, a tout même montré quelques bons principes qui furent honorés de Carmen à son retour.

Pour la manade Lautier, 5 taureaux tous âgés de 4 ans… la jeunesse était en piste…

Il est bien évident qu’on ne peut pas demander à un jeune biòu d’avoir acquis la « science » de la maturité…

C’est le N° 749, sorti huitième, qui s’est montré très intéressant, anticipant sèchement sur le raset, poussant fortement au bout en passant la corne à la planche… sur une de ses fortes sorties, surprend le jeune David Guerrero qui passe entre les pattes… sans mal, rassurez vous… sait faire la barrière et termine très très bien. 5 Carmen + retour.

N° 763 de Lautier sur David Guerrero

Avec lui, le N° 763, sixième, quelque peu distrait et ne s’intéressant que de loin aux garçons en début de course, bien entrepris, a compris pourquoi il était là… s’améliore nettement au fil de sa course et termine fort bien. Carmen à son retour au toril.

Le neuvième, N° 760, s’il occulte totalement ses adversaires une partie de sa course, s’améliore tout de même sur la fin  et conclura de belle manière. 1 Carmen + retour.

N° 760 de Lautier sur Rudy Daumas

Le quatrième, N° 746, a énormément couru… dommage, car sur les quelques rares arrêts et bien placé, il a su montrer des qualités… mais ce fut très bref… 1 Carmen généreux + retour.

Le N° 750, sorti deuxième, a fait pratiquement toute sa course en contre piste.

Côté garçon, si Nicolas Vera, Cédric Navarro et Jamel Bouharguane jusqu’à sa sortie pour blessure, ont mené la course, Antoine Charrade, Kévan Martial, Grégory Vier et Jérémy Soler jusqu’à son abandon pour douleurs aux cervicales, ont été très présents et on assuré.

Anthony Fabre, souffrant de douleurs au bassin, a tenu à épauler ses collègues à gauche, mais a fait ce qu’il a pu, étant contraint à s’arrêter après le 6ème

Florian Hébrard, ressentant des douleurs dans l’épaule depuis la course aux Sainte, a fait quelques rasets au premier seulement.

David Guerrero, notre benjamin de l’équipe, lancé dans le bain des « grands », a un peu de mal à s’imposer et surtout à oser… mais il s’y est risqué à quelques reprises, et mise à part sa « roulade » avec le 8ème, est loin d’avoir démérité…

Et enfin, comme pour les grands artistes, l’élégant gaucher, Rudy Daumas, ancien élève de l’école de Bouillargues, devenu manadier, est entré en piste au 8ème, et a montré que son talent était toujours là, et que son envie de raseter ne l’avait pas quittée !!!

Bonne course d’ensemble, très appréciée par le public venu nombreux, ce qui est rare pour ce genre de course, même quand c’est gratuit !!!

A ben lèu !

Commentaires (5)

1. Didier Jacquet (Webmaster) 05/08/2011

Je pense que maintenant ça devrait fonctionner

2. frite 04/08/2011

sa marche toujour pas et jai essayer ak 2 ordi diferen

3. Didier Jacquet (Webmaster) 04/08/2011

Il y avait un petit problème sur Picassa !!!
J'ai corrigé et on peut voir les photos

4. frite 04/08/2011

jarrive pas a regardéles photo ! sa marche pas

5. bibi 31/07/2011

impossible de regarder les foto sur picasa , dou vien le problem?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau