Présélection FFCC - Fourques mercredi 30 juin 2010

Présélection à Fourques…

Course arrêtée… Fracture du fémur pour Frédéric Boboeuf  !!!

Fourques mercredi 30 juin 2010

Manades Ribaud et Les Baumelles

par Didier Jacquet

Mises en place depuis l’année dernière par la FFCC avec la participation financière du Ministère de la Jeunesse et des Sports, les courses de Présélections, permettent à la Commission des Ecoles de Raseteurs, supervisée par Gérard Barbeyrac, Directeur Technique, de juger et de noter les élèves pour les futures montées en « Ligue ».

13 courses, réparties sur les départements de l’Hérault, des Bouches du Rhône, du Vaucluse et du Gard… après Fontvieille qui donnait le coup d’envoi, mercredi soir à Fourques, c’était la première course pour le département du Gard.

Les élèves des écoles de Fourques, Bouillargues, Vauvert et le Grau du Roi,
en compagnie de Gérard Barbeyrac, Mickaël Arnel et Hafid Boufrouh

Les élèves sélectionés

Pour l’occasion, 6 élèves des écoles de raseteurs de Fourques, Bouillargues, Vauvert et du Grau du Roi avaient été sélectionnés pour cette « première ».

Si la course avait bien démarré, nombreux public, garçons enthousiastes et taureaux intéressants, elle fut malheureusement interrompue après le 4ème taureau ; Frédéric Bobœuf, de l’école de Fourques, une première fois bousculé à la barrière par le 2ème taureau, fut sévèrement enfermé par le 4ème, et fortement coincé à la planche ; panique en piste, Frédéric ne se relevant pas, allongé dans la contre piste, les ambulanciers de service ne purent que diagnostiquer la gravité de l’accident ; une fracture du fémur droit, qui fut confirmée un peu plus tard par les Pompiers d’Arles et le SMUR de Nîmes.

Vue la durée de l’intervention des services médicaux et l’heure tardive, la course fut définitivement arrêtée.

Bien évidemment cet accident a n’a laissé personne indifférent… sachant ce que les conséquences d’une telle fracture entrainent, Frédéric sera absent des pistes pour une longue période… son éducateur, Alexandre Gleize, la FFCC, ses amis et tous les gens de bouvine présents ce soir là à Fourques, lui souhaitent beaucoup de courage, de la patience et un prompt rétablissement !

Malgré ce, nous allons tout de même revenir à la course…

A l'heure de la Capelado...

La Capelado

Côté taureaux, sur les 4 sorties en piste, un seul a réellement effectué son temps…

1er N° 270 manade des Baumelles – posé, calme, le taureau occupe la piste intelligemment ; c’est à gauche qu’il se montrera le plus intransigeant, poussant très fort jusqu’à la planche notamment après Zekraoui, sur lequel il passe la corne, et une très grosse action sur Dengerma, qui parvient de justesse à atteindre la barrière ; mais à droite, même s’il n’a pas les mêmes dispositions, il se distinguera sur Belgourari après qui il passe la tête aux planches, cornes pointées ; il se gardera quelque peu par la suite, mais en fin de course enchaîne une fort belle série. Bon premier. 3 Carmen + retour.

2ème N° 313 manade Ribaud – dès sa sortie, le taureau bouge beaucoup ; mais ça ne dure qu’un temps ; change de terrain et se place cul à la planche, ce qui gêne quelque peu les garçons ; Marquis et Almuneau s’y risquent à 2 reprises et se font enfermer ; le taureau a le sens de l’anticipation et enferme Bobœuf et Zekraoui, et terminera très fort à la barrière ; puis, sur un départ un peu aventureux de Bobœuf, le taureau prendra l’ascendant et bousculera sévèrement son adversaire, le coinçant fortement à la planche, sans mal, cette fois… mais le taureau perd son emboulage et réintègrera le toril après 6 minutes de course. Taureau intéressant. 2 Carmen.

3ème N° 515 manade Ribaud – non prévu au « cartel », ce dernier viendra compléter le temps de course de son prédécesseur ; peu de chose à dire sur ce taureau, qui ne s’intéressa guère à ce qui se passait en piste, prenant les raset à la volée et les lâchant pour s’adonner aux sauts.

4ème N° 409 manade des Baumelles – par ses déplacements, pose quelques difficultés aux jeunes raseteurs ; mais le taureau a la vista ; si on vient le chercher dans son terrain, il ne faut surtout pas s’embroncher devant lui ; son anticipation est impressionnante et sur un joli raset de Belgourari, le taureau poussera énergiquement jusqu’aux bois ; Dengerma et Zekraoui subiront le même sort ; puis malheureusement, ce fut au tour de Bobœuf de se faire très sérieusement enfermer… et la suite, on la connait… le taureau réintégra le toril, mais en 7 minutes il a laissé entrevoir de très bonnes dispositions.

Côté garçons, tous dans l’ensemble fournirent une bonne prestation…

Cédric Dengerma, gaucher de l’école du Grau du Roi, afficha une bonne technique, nous gratifiant de rasets de qualité et ne posant pas le main pour rien sur les cornes…

Mehdi Belgourari de l’école de Bouillargues, à droite et Youssef Zekraoui, de l’école de Fourques à gauche, encore très jeunes, montrèrent qu’ils possédaient de réelles dispositions.

Rémy Almuneau de l’école de Vauvert, en net progrès, s’impliqua pleinement et sérieusement.

Rudy Marquis de l’école de Bouillargues, à gauche, s’il fut un peu moins constant, réalisa de beaux rasets, notamment dans les angles et courts, dont il a la préférence.

Enfin, Frédéric Bobœuf de l’école de Fourques, un peu réservé au début, s’y colla par la suite… survolté par 2 attributs levés, il montra beaucoup de courage, mais partant quelque peu aventureusement, s’il évita le pire la première fois, connut malheureusement le drame à sa seconde tentatives…

Une bonne chambrée, une chaleur étouffante, des moustiques à ne pas avoir assez de mains pour s’en débarrasser, tout avait pourtant très bien commencé… malheureusement ternie par l’accident de Frédéric Bobœuf, la soirée s’acheva en queue de poisson… le Petit Rhône coule juste à côté des arènes !!!

A ben lèu !

Commentaires (1)

1. Cassandre 01/07/2010

Bon rétablissement, et bon courage pour la suite car cela doit pas etre facile de sortir des pistes juste apresune préselection..
Bonne chance pour la suite

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau