Présélection du jeudi 15 juillet 2010 à Remoulins

Présélection FFCC à Remoulins…

Mehdi Belgourari domine les débats  !!!

Remoulins jeudi 15 juillet 2010

Manades Martini et Les Oliviers

par Didier Jacquet

Après Fourques le 30 juin, c’est à Remoulins, et accueillis par l’Union Taurine Remoulinoise et son sympathique Président-Raseteur, Fabien Grammatico, que se déroulait ce jeudi la deuxième course de Présélection organisée par la FFCC.

A la fraîche, si l’on peut dire, car si le thermomètre en soirée est quelque peu à la baisse, la chaleur caniculaire de la journée laisse trainer de forts degrés que même la nuit a beaucoup de mal à estomper !!!

Pour l’occasion, 7 élèves des écoles de raseteurs de Fourques, Bouillargues, Vauvert, Saint-Rémy de Provence et Arles avaient été sélectionnés ; selon les termes du règlement établis par la Commission des Ecoles de Raseteurs de la Fédération, les éducateurs de chacune des écoles doivent présenter leurs meilleurs élèves, tout comme les manadiers doivent présenter 2 taureaux confirmés et 1 taureau en devenir !!!

Si côté élèves, quelques uns affichèrent de réelles qualités, côté taureaux, les « confirmés » n’ont pas réellement tenus leurs places et pour les « en devenir », un seul peu prétendre à ce titre !!!

Il faut dire que la manade de L’Ilon qui devait être présente a informé Gérard Barbeyrac ce mercredi à 11 heures qu’elle ne pourrait pas venir… personne pour trier !!!

C’est donc après une multitude de contacts avec différents manadiers, que notre pétillant Directeur Technique a trouvé la manade des Oliviers en remplacement, qu’il faut tout de même remercier, si non, la course aurait été quelque peu écourtée !!!

A la Présidence de Thierry Tosas… la Capelado est lancée et la course commence… dans la "loge" présidentielle, beaucoup de têtes connues à l’avant comme à l’arrière plan… mais chuuuut !!!

1er N° 1402 manade des Oliviers – à 9 ans, n’a pas confirmé grand-chose… le taureau s’éparpille en parcourant la piste dans tous les sens, refusant le combat pour mieux se réfugier en contre piste… une grosse fusée sur Daumas qui part du centre de la piste, et c’est tout !!!

2ème N° 743 manade Martini – pêché de jeunesse… saute et ressaute… perd un emboulage et à son retour en piste, s’il prend quelques rasets à la volée, ne s’est que très peu intéressé aux garçons en piste !!!

3ème N° 407 manade des Oliviers – je pense qu’il ne doit son salut qu’à Mehdi Belgourari ; en effet, si le taureau fut tout à fait quelconque pendant quelques minutes, c’est Belgourari qui lui offre l’occasion de se mettre en évidence ; rentrant jusque dans les cornes, le jeune bouillarguais a donné du moral au taureau… et la suite le prouve… Daumas et Almuneau prennent le relais et le taureau monte aux planches… Belgourari s’y colle, c’est le cas de le dire tellement il le rentre de près, à cinq reprises et s’il passe la tête à chaque occasion, il terminera parr une grosse action sur la Présidence… 4 Carmen mérités pendant sa course, mais celui à son retour au toril me gêne un peu !!!

4ème N° 302 manade Martini – le voilà enfin le taureau en devenir… il était temps… grosse poursuite très serrées d’entrée sur Belgourari… ne laisse rien au hasard… toujours aux aguets, vient fort à l’encontre et pousse avec « violence » jusqu’aux bois ; beaucoup de sang chez ce pensionnaire de la manade Martini, dont les anticipations sont percutantes ; grosses actions sur Zekraoui et Almuneau et toujours Belgourari en embuscade pour donner au taureau l’occasion de briller… Très bon taureau… 3 Carmen + retour très mérités.

5ème N° 2900 manade des Oliviers – se déplace beaucoup à sa sortie et se perd dans la piste… court après son ombre… une petite série conclue par un Carmen plus que généreux… Marquis le rentre bien et le taureau pousse au bout sérieusement… a du mal à se caler, mais sur une sollicitation de très près de Belgourari, le taureau pousse fort aux planches tête au dessus… s’améliore au fil de sa course, Almuneau le tire au bout et Belgourari le fait briller à deux reprises… Bonne fin de course. 3 Carmen + retour.

6ème N° 606 manade Martini – jeune, lui aussi, s’évade dans la piste et même en contre piste… sur un départ quelque peu aventureux, Almuneau se fait coincer, sans mal, contre la barrière… sans vice, le taureau lâche prise… se réfugie plus que ce qu’il ne faut en contre piste… toutefois, s’améliore sur sa fin de course, enchaîne une bonne série et termine par une grosse action sur Matéo. 1 Carmen + retour.

Côté garçons, même s’il est difficile de juger par rapport au comportement irrégulier des taureaux, la sélection se fait naturellement… il n’est nul besoin d’être spécialiste pour constater la réalité…

Mehdi Belgourari de l’école de Bouillargues, sans contestation possible, a dominé haut la main les débats ; à tout juste 17 ans, sa marge de progrès est énorme… beaucoup de qualités et une bonne main… 11 attributs levés !!!

Rudy Marquis de l’école de Bouillargues et Yousef Zekraoui, de l’école de Fourques, à gauche, sont certainement des garçons d’avenir… eux aussi ont une nette marge de progression et leurs qualités ne sont qu’en devenir.

Rémy Almuneau de l’école de Vauvert, Nicolas Vera de l’école de Bouillargues et Ludovic Matéo  de l’école de St Rémy, s’impliquèrent sérieusement dans cette course, mais face à l’adversité, un pas reste à franchir.

Alan Daumas, de l’école d’Arles, volontaire et très percutant, mais handicapés par une blessure à la jambe, fut quelques fois en retrait.

Merci à Pascal Guicherd et Frédéric Levy pour leur contribution précieuse en qualité de tourneurs.

Enormément de monde sur les gradins… comme disaient nos grands pères et grands-mères, « on est sorti prendre le frais… » !!!

A ben lèu !

Commentaires (1)

1. Pince Olivier 16/07/2010

Ah ! Ce Médhi,... si le loup ne le mange pas...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau