Pernes les Fontaines samedi 14 août 2010 - Manade du Rhône

Meilleur en première partie !!!

Pernes les Fontaines samedi 14 août 2010

Manade du Rhône

par Didier Jacquet

Pour la huitième année consécutive, à l’occasion de la fête votive locale, l’Ecole Taurine de Bouillargues se rendait au fin fond de notre belle Provence… Pernes les Fontaines, s’inscrit parmi les quelques villes du Vaucluse à organiser des Courses Camarguaises…

Toutes les photos de la course... cliquez sur l'image ci-dessous !!!

Pernes les Fontaines samedi 14 août 2010

Petites arènes toutes simples mais ô combien sympathiques, tout à côté du stade de rugby… on s’y sent bien !!!

Un accueil des plus chaleureux des responsables du club taurin « Lou Toureou Pernen », dont l’organisation est conviviale mais irréprochable.

Pourrait-on croire qu’au prix d’entrée de 5 €, les arènes soient combles… on peut estimer entre 250 et 300 personnes qui garnissaient les gradins… imaginons une seule seconde faire payer une course de taureaux emboulés « chez nous » !!! Il en résulterait une levée de boucliers digne d’une révolution !!!

Il est vrai que la proximité des villes et villages touristiques de Provences, attirant de nombreux vacanciers, est propice à drainer vers les arènes un public novice mais curieux de connaître nos traditions… d’ailleurs, le Président de course, tel un guide de musée, commente et explique dans le moindre détail les tenants et les aboutissants de la Course Camarguaise… une exception qui pourrait se pratiquer dans les villes touristiques de « chez nous », ce qui ne serait pas pour déplaire aux vacanciers !!!

A 16 heures 30 pétantes, « Carmen » lançait la Capelado ;  pour l’occasion deux sympathiques élèves de l’école de raseteurs de Fourques, chère à notre ami Alexandre Gleize, que nous remercions, accompagnaient les six bouillarguais.

Si la première partie de la course s’avéra supérieure, dans l’ensemble tous les taureaux ont manqué de « jus »… inhabituel pour les pensionnaires de la manade du Rhône, dont la réputation pour ses taureaux plutôt « rude » a souvent semer la crainte dans les pistes… peut-être devenons-nous plus exigeants quand on évoque « Le Rhône »… qu’en pense Michel ???

Malgré ce, tous des taureaux ont donné une bonne réplique aux garçons, ces derniers ayant fourni un bon travail…

1er N° 414 – avec beaucoup de bravoure, se livre sans compter et ne refuse rien… serre Julien de près à deux reprises. Réalise une bonne course à cette place de premier, même s’il fut moins pétillant que lors de sa venue à Bouillargues à la fin du mois de mars dernier. 2 Carmen + retour.

N° 414 sur Nicolas Bayle

Nicolas Bayle

2ème N° 502 – lui aussi affiche une grande bravoure… vient vite et fort sur le raset, prenant de vitesse Sadji, Bordat et Julien qui furent sérieusement raccompagnés aux planches… sur un très beau raset de Jamel, le taureau s’envole. Bonne course. 2 Carmen + retour.

N° 502 sur Jamel Bouharguane

Jamel Bouarhgane

3ème N° 503 – Dimitri garde de lui un bon souvenir bouillarguais… si l’on peut dire !!! Pour les présents qui ont reconnu le taureau, la réserve était de mise… son sens de l’anticipation assortie d’une rapidité sans demie mesure, laissa les plus aventureux sur le carreau… Julien, Kamel et Sadji se font sérieusement enfermer, le taureau les obligeant à rompre le raset… toujours à l’affût, Kamel, Jamel, Sadji et Zekraoui le servent bien et le taureau conserve tout de même le dessus, même s’il a marqué une baisse de régime en fin de sa prestation. Bonne course. 3 Carmen + retour.

N° 503 sur Momo El Ouazani

Momo El Ouazani

4ème N° 525 – petite maille mais grande vivacité… le taureau ne manque pas de qualités, notamment dans l’anticipation où il pose quelques difficultés aux garçons ; Julien et Bordat se font « quicher » aux bois et sur un joli raset tout en longueur, le taureau accompagnera Zekraoui sur une grande distance, passant au final la tête au dessus des planches. Bonne course. 3 Carmen + retour.

N° 525 sur Mehdi Sadji

Mehdi Sadji

Après la « limonade », la deuxième partie fut un ton au dessous… certes, la jeunesse des taureaux n’y est peut-être pas pour rien…

5ème N° 612 – même si l’on a pu entrevoir quelques lueurs d’espoir sur le raset, le taureau s’est énormément gaspillé en occupant la plupart du temps la contre piste, d’où il fut difficilement « délogeable » !!!

N° 612 sur Jordan Bordat

Jordan Bordat

6ème N° 603 – brave, brave… ne refuse rien et vient bien sur le raset… mais son manque flagrant de gaz, donna l’impression d’assister à une course au ralentis !!!

N° 603 sur Florent Julien

Florent Julien

Deux beaux bébés pour conclure… N° 710 (7ème) et N° 703 (8ème)… à peine 3 ans et déjà une stature imposante… la nourriture doit être bonne sur les rives du Rhône… ces deux « jeunots » de l’après-midi furent intéressants, se prêtant bien au jeu des garçons avec bravoure et volonté… Tous deux eurent droit aux honneurs de Carmen.

N° 710 sur Kamel Mohamed

Kamel Mohamed

N° 703 sur Youssef Zekraoui

Youssef Zekraoui

Coté garçons, tous ont dans l’ensemble fourni du bon travail…

Jamel Bouharguane fut omni présent, nous gratifiant de rasets propres et limpides, souffrant pourtant d’une douleur au pied après s’être cogné contre le mur de la contre piste.

Avec lui, Florent Julien, Mehdi Sadji, Jordan Bordat et le tout jeune fourquésien Youssef Zekraoui furent très actifs.

Kamel Mohamed et Nicolas Bayle ne furent pas en reste, démontrant réellement qu’ils avaient envie de raseter, ce qui fait vraiment plaisir !!!

L’autre fourquésien, Momo El Ouazani, fut un peu moins entreprenant que ses collègues… au retour vers Fourques, j’ai compris pourquoi… Chuuuutttt !!!

La Provence est tellement belle… et accueillante… une après-midi taurine des plus conviviale, au cours de laquelle acteurs et spectateurs prirent plaisir, les uns à pratiquer leur passion du mieux possible, les autres à s’extasier et à applaudir sur tout ce qui se passait en piste… un vrai régal !!!

Le chemin est long pour aller jusqu’à Pernes les Fontaines… plus d’une heure de route… mais tant-pis, nous y retournerons l’année prochaine… si « Lou Toureou Pernen » le veut bien !!!

A ben lèu !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau