Finale Graines de Raseteurs 2010 - Saint-Chaptes vendredi 3 septembre 2010

Saint-Chaptes… Finale de Graines de Raseteurs 2010

Mehdi Belgourari vainqueur…

Rudy Marquis et la manade Daumas et Fils à l’honneur !!!

par Didier Jacquet

En semi-diurne ou semi-nocturne, selon le choix de chacun, le soleil et les étoiles ont illuminé cette sixième finale de Graines de Raseteurs de tous leurs rayons !!!

Très belle finale !!!

Depuis sa création, la communauté d’Agglo de Nîmes Métropole et la Fédération Française de la Course Camarguaise ont su donner à cette soirée de clôture de la saison des Graines de Raseteurs, toute la notoriété qui lui revient de droit.

De mai à septembre, Gérard Barbeyrac, le dynamique et sympathique Directeur Technique National, ne ménage ni son temps ni ses efforts, pour parcourir toutes les communes de l’Agglo, afin de superviser toutes les courses pour nous offrir au terme de tout ce périple, un plateau de qualité digne de toute la noblesse qui honore la Course Camarguaise.

Une délocalisation inattendue… La commune de Saint-Chaptes et son maire, Jean-Claude Mazoyer, accueillaient pour la première fois depuis sa création cette finale, qui se déroulait habituellement à Marguerittes…

Désolé pour les 2 derniers taureaux et la vache... le manque de lumière due à l'heure tardive a réduit les prises de vues à néant !!!

D'autres photos de la finale... cliquez sur l'image ci-dessous !!!

La sélection des élèves présente à la Finale,
avec Gérard Barbeyrac, DTN à la FFCC

Les élèves sélectionnés avec Gérad Barbeyrac

Au risque de me répéter, elle fut belle, même très belle… des gradins bien remplis, sur lesquels avaient pris place de nombreux Maires et Conseillers des communes de l’Agglo… seuls les absents ont eu tort !!!

A l'heure de la Capelado...

La Capelado

Juste avant la Capelado, alors que les groupes folkloriques « La Soleïado » de Marguerittes, les Farandoleurs Cheminots Nîmois, le Cordon Camarguais et le Temps du Costume, ainsi que les gardians des manades du Gardon et Leron, prenaient place en piste ; tour à tour, Monsieur René Abric, Maire de Langlade et Délégué à la Culture et aux Traditions Locales au sein de Nîmes Métropole, et Monsieur Jean-Claude Mazoyer, Maire de Saint-Chaptes, surent trouver les mots pour honorer nos traditions et hisser au plus haut les couleurs de la Course Camarguaise… tous les afeciouna présents n’ont pu rester insensibles à ces louanges dues à notre culture locale !!!

Le jury, les Maires et Henri Itier, Président de la FFCC avait pris place à la Présidence… Guy Chanéac, Président de Course, déclenchait l’air de Carmen… Le cœur très certainement serré, mais fiers d’être là, les 7 élèves sélectionnés dans les écoles fédérales de Bouillargues, Saint-Rémy de Provence, Fos sur Mer et Marsillargues accompagnés des 2 tourneurs bouillarguais, Olivier Pince et Pascal Guicherd, entraient en piste pour une Capelado digne des plus grandes courses !!!

C’était parti…

Les manades Daumas et Fils, Briaux Frères, Aubanel-Baroncelli, Jacky Rousseau et Vinuesa présentèrent un lot de taureaux de qualité, dont la vivacité, la combativité et la générosité donnèrent un relief exceptionnel à cette course, offrant aux apprentis raseteurs l’occasion de mettre en valeur leurs qualités respectives. La manade Martini présenta la seule jeune demoiselle de la soirée, laquelle, du haut de ses 3 ans n’eut rien à envier à ses aînés masculins !!!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la totalité des taureaux bénéficia d’un travail soutenu et de qualité de la part des jeunes raseteurs, Mehdi Belgourari, Rudy Marquis, Jamel Bouharguane, Jordan Bordat, Rodrigue Ortiz, Walid Zini et Florian Hernandez.

Côté taureaux…

Les 2 vainqueurs... Mehdi Belgourari et le N° 122 de la manade Daumas

Mehdi Belgourari

1er N° 122 manade Daumas – Le métier est là… S’il chasse d’entrée les garçons, il n’en trouve pas moins ses points de repères dans une piste peu favorable aux taureaux… Vient très fort sur le raset, prenant souvent du terrain sur les jeunes ; surprend Marquis qu’il accompagne très violemment aux planches… Passe la tête successivement après Belgourari, Marquis et Ortiz ; enchaîne de bonnes séries sur lesquelles il monte après Marquis, Bouharguane et Ortiz ; jusqu’au terme de sa course il se montrera très hargneux enchaînant deux très grosses poursuite sur Belgourari. Très bon premier. 6 Carmen + retour.

Rudy Marquis, deuxième, et le N° 552 de la manade Briaux,
qui a fourni une excellent prestation...

Rudy Marquis

2ème N° 552 manade Briaux – d’une belle présentation assortie d’une immense bravoure, le pensionnaire des prés bouillarguais ne refuse absolument rien ; avec beaucoup de vivacité et de fougue, anticipe fort sur le raset et pousse toutes ses actions à la barrière ; enchaîne deux belles et longues séries consécutives, mais Carmen était en panne !!! Serre de très près Ortiz et Belgourari et termine par une grosse envolée sur Belgourari. Très bonne course. 3 Carmen - aurait mérité plus - + retour.

3ème N° 410 manade Aubanel-Baroncelli – venant avec beaucoup de vivacité et de détermination à l’encontre, son début de course est quelque peu décousu ; accepte tout mais, très légèrement distrait a tendance à lâcher le raset. Surprend Mickaël Arnel, qui, sur un saut furtif, grâce à de très bons réflexes s’en tire bien !!! Se reprend bien en fin de course où il s’envoi très fort à trois reprises après Bordat, Marquis et Ortiz. Bonne fin de course. 3 Carmen + retour.

Le vainqueur, Mehdi Belgourari à la remise des prix...

Mehdi Belgourari

4ème N° 305 manade Rousseau – Y a un client !!! Démarre très fort et enferme Ortiz qu’il accompagne avec virulence jusqu’aux planches ; L’œil aux aguets, il surveille toute la piste ; Anticipe  sur Marquis et Belgourari qui arriveront juste à temps à la barrière ; sa charge est des plus violente, et termine toutes ses actions aux bois. Ortiz et Belgourari lui serviront de magnifiques rasets tout en longueur sur lesquels le taureau ne lâchera qu’à la barrière. 2 Carmen - en aurait mérité au moins 3 de plus - + retour.

5ème N° 339 manade Vinuesa – pour l’avoir vu dernièrement, le taureau se livre avec une grande bravoure ; s’il s’éparpille quelque peu en début de course, tout en beuglant fortement, bien sollicité ; le taureau entre dans le bain ; il enchaîne une belle série, puis se livre avec force et vivacité sur Ortiz et Belgourari ; son mauvais coup de tête surprend Hernandez qui se fait accrocher le bras ce qui le déséquilibre, mais sans suite… Passe la corne après Zini et sur un une action après Belgourari, se soulève, mais en pleine piste… bizarre… Serre très fort Jamel sur la fin et termine très bien sa course. 2 Carmen + retour.

Rudy Marquis, deuxième, à la remise des prix...

6ème  vache N° 759 manade Martini – Ne dit-on pas « Honneur aux demoiselles ??? »… Ce rituel n’a pas été respecté ; en effet, la seule « féminine » de la soirée est venue clôturer cette course Son temps de prestation a du être écourté, tant sa bravoure et ses envolées ne surent être mesurés ; quelle volonté !!! Ne refusant absolument rien, toutes ses actions sont conclues à la planche, s’envolant à 4 reprises après Belgourari, 2 fois, Marquis et Ortiz. Très bonne vache, fortement applaudie à sa rentrée. 4 Carmen + retour.

N° 122 de la manade Daumas, meilleur taureau de la Finale...

N° 122 manade Daumas

C’est en piste, en présence des groupes folkloriques et de toutes les personnalités, qu’eu lieu la remise des prix.

Le jury a du longuement se gratter la tête pour désigner les lauréats… C’est finalement Mehdi Belgourari de l’école de raseteurs de Bouillargues, dont  le travail fut intense et remarquable, qui fut déclaré vainqueur de l’édition 2010 des Graines de Raseteurs. Entre autres récompenses, il reçoit une magnifique toile de l’artiste peintre Laurent Arpinon.

Les lauréats, participants et personnalités...

L'ensemble des participants

Rudy Marquis, lui aussi de l’école de raseteurs de Bouillargues, remporte le deuxième prix ; un grand bravo et toutes nos félicitation à tous les autres élèves qui ont su donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire de cette finale une réussite.

Le prix du meilleur taureau, est revenu à la manade Daumas et Fils, pour la prestation de son taureau N° 122 ; mais je suis persuadé que le jury a du là aussi avoir du mal à choisir… tout a du se jouer dans un mouchoir de poche, tant la prestation de tous les taureaux fut remarquable !

L'équipe de Bouillargues... 4 élèves et 2 tourneurs !!!

Les bouillarguais

La Coupo Santo, magistralement chantée par la Chorale de Saint-Chaptes, clôtura, selon la tradition, cette belle soirée.

Lorsqu’on vit de tels moments de passion avec une réelle authenticité, comment ne pas croire que cette « fe » qui brûle en nous, ne puisse vivre éternellement !!!

Même Télé-Miroir était là en la personne de Patrick Mallet

Patrick Mallet de Télé-Miroir

Un seul regret… peu de bouillarguais… élèves actuels, anciens élèves, aujourd’hui en Ligue ou ailleurs, manquaient à l’appel pour soutenir leurs jeunes successeurs… les seuls présents pouvaient se compter sur les doigts d’une seule main… dommage !!!

A ben leù !!!

Commentaires (1)

1. antoine 09/09/2010

je pourai etre la au toro samedi et peut etre au vache vendredi

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau