Finale Ecole Taurine 2010 Groupe 2 - Dimanche 26 septembre 2010

Kévan, Florian, Antoine, Julien et Cassandre…

Les plus jeunes de l’Ecole Taurine à l’honneur !!!

Bouillargues dimanche 26 septembre 2010

Finale de l’Ecole Taurine Groupe 2

Manades de La Salierene et des Alpilles

par Didier Jacquet

Si la veille pour la finale des « grands », la fraîcheur et les nuages nous ont réellement plongé dans le cœur de l’automne, ce dimanche, c’est pratiquement un froid hivernal, transporté par un violent Mistral, ayant très certainement effleuré les sommets des Alpes enneigées, qui a frigorifié les nombreux afeciouna présents !!!

Toutes les photos de la course... cliquez sur l'image ci-dessous !!!

Une longue Capelado !!!

La Capellado

En effet, les arènes André Dupuis enregistraient un plein… un peu surprenant pour une course d’emboulés… toutefois, avec la qualité du spectacle présenté le samedi pour la « Grande Finale », on peut-être convaincu le public, qui s’ennui de plus en plus aux courses des différents trophées « officiels », de venir prendre du plaisir à voir évoluer les jeunes apprentis raseteurs, qui, s’ils ne sont pas parfaits, loin de là, prennent à cœur de s’investir pleinement dans leur passion… et ça, on ne le voit que chez des garçons qui, avec une générosité sans faille n’ont d’autre but que celui de se confronter à leur animal favori, le « noir de Camargue » !!!

Vache N° 119 de La Salierene, sur Julien Coste,
meilleur animateur de la vache d'ouverture...

Julien Coste

Pour ce dernier jour de la Fête des Vendanges, entre le concours d’abrivado du matin, l’apéro et la bandido du soir, ce sont quelques 30 jeunes « razibles » qui ont foulé la piste de nos arènes… Il y avait du monde…

Une première partie avec une « brave » vache de la manade de La Salierene, N° 119, opposée aux jeunes qui débutent dans l’aventure, n’ayant que peu de temps de rasets… Florian Cortès, Quentin Mengual, Gaël Benoit, Rémi Chevalier, Julien Coste, Gaëtan Ranc, Bruno Ambroise, et bien sur la « féminine » de l’équipe, Cassandre Clairon.

Gaëtan Ranc dans les cornes de la vache d'ouverture,
N° 119 de La Salierene

Gaëtan Ranc

La pauvre vache, elle en a vu de toute les couleurs… non pas qu’elle fut maltraitée, mais souvent surprise de voir ses timides adversaires s’arrêter devant ses cornes… « Mais qu’est-ce qu’ils font là… » devait-elle bien souvent se demander en percutant Florian, Gaëtan et Quentin, à tel point qu’elle a du plaindre ces petits jeunes au sol et s’est abstenue de leur flanquer une vraie « rouste »… mais il n’y a pas eu que ça… de vrais et beaux rasets venant notamment de Julien Coste, Rémi Chevalier et Gaël Benoit… seul Bruno Ambroise est resté sur le marche pied !!!

Florian Cortes sur les cornes de la vache d'ouverture,
N° 119 de La Salierene

Florian Cortes

Deuxième partie… la « petite » finale… pourquoi petite ??? Il est difficile de classer les jeunes raseteurs dans des catégories d’âges, mais plutôt par leur expérience et leur faculté à s’adapter aux différents bétails à raseter… C’est donc dans ce groupe 2 qu’on retrouva Florian Hébrard, Pascal Aime, Kévan Martial, Mickaël Laigle, Fabrice Gizard, Renaud Delporte, Antoine Charrade, Rayan Bouhfour, Anthony Bonhomme, Dimitri Brunet, Joffrey Robert, et pour leur prêter main forte, Nicolas Bayle, le bouillonnant gaucher bezouçois… Maxime Carrasco et Hafid Boufrouh, Stagiaires, étaient les tourneurs du jour…

Pour départager cette ribambelle d’apprentis raseteurs, 3 taureaux jeunes de la manade des Alpilles et 3 vaches de la manade de La Salierene.

Vache N° 491 de La Salierene, sur Kévan Martial,
vainqueur de la Finale

Kévan Martial

Il faut dire que le bétail des deux élevages était parfaitement adapté au contexte de cette finale… vaches et taureaux braves, ne posant pas de difficultés particulières, mais occasionnant à quelques reprises des situations inconfortables…

J’ai retenu… Le taureau N° 637 de la manade des Alpilles, qui se donna sans rien refuser et qui permit aux jeunes de s’investir pleinement, qui reçu à 3 reprises les honneurs de Carmen, et les vaches N° 475 et N° 491 de la manade de La Salierene, qui ont parfaitement joué leurs rôles, et qui furent chacune honorées par 5 fois de la musique de Bizet.

Vache N° 475 de La Salierene, sur Florian Hébrard,
deuxième de la Finale

Florian Hébrard

Côté garçons, Kévan Martial, tout juste âgé de 16 ans, avec beaucoup d’aisance et de qualités, s’imposa sans problème.

Avec lui, Rayan Bouhfour, Florian Hébrard, Antoine Charrade et Joffrey Robert ont été très présents.

Mickaël Laigle et Fabrice Gizard, habituellement assez en retrait, ont démontré qu’ils pouvaient bien faire.

Dimitri Brunet, très entreprenant et ne laissant que peu de place à ses concurrents, à trop tendance à se précipiter au détriment de la qualité… mais ça viendra !!!

Taureau N° 637 des Alpilles, sur Antoine Charrade,
troisième de la Finale

Antoine Charrade

Renaud Delporte, encore souffreteux, et Anthony Bonhomme quelque peu perturbé par la « bourre », ne se sont pas montés à leur juste valeur.

Etonnant Pascal Aime, d’habitude très présent et très entreprenant, fut très en retrait !!!

Et enfin, je garde le meilleur pour la fin, notre sympathique et pétillant Nicolas Bayle, qui a très bien raseté et qui n’a négligé aucune des bêtes présentées… D’ailleurs, après la remise des prix, un des jeunes ma demandé : « Mais pourquoi on n’a pas donné le premier prix à Nicolas Bayle ??? »… Mais voyons, Nico ne peut être qu’hors concours… si non, il aurait raflé tous les prix de l’après-midi !!!

L'anouble N° 909 de La Salierene, sur Cassandre Clairon,
meilleure animatrice du veau de clôture

Cassandre Clairon

Et pour clôturer la fête, un petit « anouble », N° 909, de la manade de La Salierene, plein de gaz, mais tout « bravet », fut opposé aux plus « petits » de l’école taurine… Maxime, Julien, Dany, Rémi, Cassandre et tous les autres s’en donnèrent à cœur joie, même si les « tampons » fut plusieurs fois au rendez-vous… Certains touchaient une « tête » pour la première fois… un vrai régal qui ne fut pas pour déplaire au public enchanté, qui, debout sur les gradins, rendit hommage à ces tous jeunes apprentis raseteurs, par des applaudissements fort nourris…

L'anouble N° 909 de La Salierene sur Rémi Ramirez

Rémi Ramirez

Durant l’entracte, notre ami Benben, manadier et raseteur, mais aussi dresseur d’ovins, offrit au jeune public un bouc de sa ménagerie, barricadier à ses heures ; mais ce dernier, qui fut quelque peu dévarié par la ribambelle d’enfants présents en piste et, après quelques poursuites, les deux pattes avant sur le marche pied, cherchait plus les caresses que le combat !!!

L'anouble N° 909 de La Salierene coince Maxime Duchene
à la barrière

Maxime Duchene

Après délibération du jury, le temps de la remise des prix était arrivé…

Sans surprise, c’est à Kévan Martial qu’est revenu le premier prix, remis par Denis Calvié, Premier Adjoint au Maire de Bouillargues.

Florian Hébrard, a reçu le 2ème prix des mains de « l’ancien », Maxime Nicouleau, et le 3ème prix fut remis à Antoine Charrade par le coach, Claude Dumas.

Le prix du meilleur animateur de la vache d’ouverture fut remis à Julien Coste par Maeva Pécheral et le prix du meilleur animateur du veau de clôture, a été remis par Jean-Louis Pince, trésorier du club taurin, à Cassandre Clairon, pour ses performances féminines !!!

Pour les remercier du bétail fourni, un bouquet fut remis aux deux manadiers par deux charmantes jeunes afeciouna !!!

Lauréats et personnalités pendant la Coupa Santo

Lauréats et personnalités

Comme dans les plus grandes finales, la Peña « Los Caballeros », présente depuis le matin dans les rues du village, entonna la « Coupo Santo », qui mit un terme à cette belle après-midi taurine !!!

A ben leù !!!

Commentaires (3)

1. loic perez (site web) 09/03/2011

QUE des belle phtot de partou ^^

2. loic perez (site web) 09/03/2011

QUE des belle phtot de partou ^^ et vive les taureaux

3. rayou 27/09/2010

je me suis régaler encor merci pour cette course meme se fut un peu la cocarde d'or mais c'était au top

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau