Course du samedi 5 mars 2011 - Manade L'Argentière

« L’Argentière » pour la première !!!

par Didier Jacquet

Samedi 5 mars 2011

Pour la première course de l’école taurine, c’est la jeunesse qui s’affichait majoritairement dans la piste des arènes « André Dupuis »…

Robert Ruiz, le sympathique pélot de la manade de L’Argentière, avait ouvert sa « pouponnière »… sur les 10 taureaux sélectionnés, deux, tout juste âgés de 5 ans et cinq d’à peine 4 ans, accompagnaient les trois « anciens », mais dont leurs six et sept ans d’ancienneté leur laisse l’avenir devant eux !!!

 135 photos de la course !!!

 Cliquez ici...

L'équipe de razibles et leurs tourneurs...

L'équipe

Chez les élèves, huit « jeunots » avaient pris place aux côtés de cinq « anciens » ; deux stagiaires, Walid Zini à gauche et Rémy Ibarra à droite, complétaient l’équipe…

Bien évidemment, qui dit jeunesse, dit maladresse agrémentée d’un petit brin de folie… Ce fut le cas pour la majorité des jeunes taureaux, qui, malgré de bonnes intentions passagères, ont souvent cédé à leur péché mignon… la contre piste !!!

Toutefois, dans ce lot, deux « jeunots » ont particulièrement attiré mon attention…

Anthony Bonhomme et le N° 580

Anthony Fabre et le N° 580

Nicolas Bayle et le N° 468

Le N° 761, sorti dernier, qui pour son âge, fut assez surprenant côté tenue de piste et placement ; par ailleurs, vif et avec un brin de hargne il sut assez facilement s’imposer devant les garçons, mettant en difficulté Anthony Bonhomme et Nicolas Bayle.

Avec lui, le N° 628, sorti quatrième, afficha de très bons principes, sachant faire le pas et allant à l’encontre rigoureusement, fit une course très intéressante bien mise en valeur par Walid Zini.

Je retiendrais bien évidemment le face à face surprise du N° 755 avec Rémi Chevalier, ce dernier ayant fait le choix de s’arrêter, alors qu’avec ses grandes jambes il aurait facilement atteint la barrière… mais au centre de la piste, le biòu s’imposa et plongea son adversaire dans le sable !!!

Passons aux trois « anciens »…

Le N° 580, sortie premier, affiche de sérieuses prétentions d’entrée de jeu… 3 grosses actions consécutives sur Anthony Bonhomme, Anthony Fabre et Rémy Chevalier après lesquels il passe la tête au dessus des bois… surveillant la piste, il ne laisse rien passer et sur un raset un peu trop « dedans », raccompagne sérieusement Anthony Bonhomme qu’il bouscule à la planche et passe au-delà avec lui… s’évade seul de temps à autres en contre piste, mais toujours à l’affût de ses adversaires… en fin de course a tendance à prendre « querencia » au centre de la piste, mais termine par une grosse action sur Anthony Fabre, accompagnant ce dernier au-delà des planches… bonne course !!!

Kévan Martial et le N° 468

Jérémy Soler et le N° 757

Flotent Julien et le N° 628

Le N° 480, sorti deuxième, ne manque ni de sang ni de hargne… certes, il saute et resaute… mais s’il cherche à fuir, n’en oublie pas pour autant ses adversaires et lorsqu’il sent les garçons à sa portée, se livre de toutes ses forces pour les atteindre… à quatre reprises, Kévan Martial en fait les frais, se faisant sérieusement serré contre les tubes… accompagne sans retenue Mathieu Laurent… serre de près Nicolas Bayle dont il balaye le bras d’un méchant revers de corne… Walid Zini mettra tout son talent en œuvre pour donner au taureau l’occasion de montrer ses réelles qualités sur le raset… Robert Ruiz ne me disait-il pas : « Forest, il a sauté comme ça jusqu’à l’âge de 10 ans… »… pour le N° 468, la marge est encore grande !!!

Rémy Almuneau et le N° 580

Mathieu Laurent et le N° 468

Mickaël Laigle et le N° 628

Le N° 470, sorti sixième, avec un peu moins de vivacité que ses congénères, donna une très bonne réplique aux jeunes raseteurs ; Kévan Martial, Florent Julien et Anthony Fabre lui serviront de jolis rasets, et ce dernier, serré de près et déséquilibré par la corne gauche, se fera bousculé à la barrière, terminant tête la première dans la contre piste… sans mal… Sur l’action, le taureau perd son emboulage et réintègre le toril après seulement 6 minutes de course.

Chez les garçons, le côté gauche, pourtant peu étoffé, s’est particulièrement mis en évidence… la nouvelle recrue venant de l’école de Baillargues, Anthony Fabre, et avec lui Anthony Bonhomme et Nicolas Bayle ont fait une très bonne prestation… le jeune Gaëtan Ranc, s’y est risqué à quelques reprises, mais reste encore quelque peu hésitant !!!

Gaëtan Ranc et le N° 628

Benjamin Monnier et le N° 757

A droite, Kévan Martial, malgré sa tendre jeunesse s’est imposé, et avec lui, Jérémy Soler, surtout en deuxième partie et Florent Julien, toujours en quête d’assurance lors de ses départs, furent les plus en vue…

Rémy Almuneau, fut quelque peu intermittent mais plus actif en deuxième partie ; Mathieu Laurent qui reprenait après plusieurs mois d’arrêt suite à une opération du genou, et Mickaël Laigle, handicapé par des « pizzas » consécutives à une embardée moto, surent se montrer à leur avantage par quelques bonnes actions.

Mauvaise rencontre... Rémi Chevalier face au N° 755 !!!

Rémi Chevalier et le N° 755

Rémi Chevalier, très entreprenant en début de course, vit son élan complètement éteint par son face à face perdant avec le cinquième de l’après-midi !!!

Benjamin Monnier (une tentative) et Florian Cortès, les deux « jeunots » de l’équipe, ne s’y aventurèrent pas… le mot « taureau » les a cloués à la barrière !!!

Rémy Ibarra et Walid Zini, deux Stagiaires, étaient présents… un grand merci à Walid Zini, qui à gauche, sut parfaitement jouer son rôle de "meneur", prenant les rennes lorsque la difficulté était là, et offrant le « quite » aux jeunes au moment où il en voyait l’opportunité !!!

Walid Zini... gentillesse et qualités techniques...
tout en son honneur !!!

Walid Zini et le N° 628

Un grand merci également à nos deux tourneurs, Olivier Pince, qui reprenait du service, et Patrick Ranc pour qui on va bientôt installer une tente dans les arènes !!!

Une très bonne et sympathique après-midi taurine.

A ben leù !!!

Prochaines courses…

Mercredi 9 mars à 14 heures 30 – Vaches de la manade Nicollin

Samedi 12 mars à 14 heures 30 – Taureaux de la manade Lopez

 

 La rubrique "Commentaire" vous est ouverte... n'hésitez pas à donner votre avis !!!

 

Commentaires (2)

1. loic (site web) 06/04/2011

mdr la 13éme remi chevalier c cru dans un abrivade

2. Zini tania 10/03/2011

Nous sommes venu voir la raseteuse,toute nos félicitations,voila que la femme sort de son ambre,au jeûneuse ou est tu ..? J admire son courage et son carisme,continue ma fille,surtout ne t arrête pas l avenir est devant toi,et qui sait..? bravo à votre entraîneur
Cordialement Mme Zini

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau