Bouillargues vendredi 8 avril 2011 - Manade des Corrèges

Assez bien dans l’ensemble !!!

par Didier Jacquet

Vendredi 8 avril 2011

Manade des Corrèges

Les prés bellegardais bien arrosés par les dernières pluies, avaient laissés quelques traces sur les biòus, malgré le soleil printanier revenu…

Malgré ce, l’ensemble du bétail, bien en chair, sortit avec beaucoup de sang et de détermination… Certes il y eut des hauts et des bas, mais peut-il en être autrement avec les taureaux jeunes, et pour ceux qui débutent leur saison dans les pistes !!!

Les photos de la course... cliquez sur l'image ci-dessous...

L'équipe du jour...

 

Pour ma part, j’ai retenu quatre taureaux, même si les autres, à part le N° 601 qui n’a rien voulu voir, ont été tout de même acceptables…

Chez les plus vieux, le N° 504 (6ème), puissant et avec du sang à revendre, se montra dangereux tant pas ses anticipations que ses accélérations… vient très fort à l’encontre et finit à plusieurs reprises tête à la planche… avec lui, le N° 427 (3ème), un peu dans le même registre que le précédent, ne laisse rien passer set sur le raset prend quelques fois le pas sur les garçons… presque toutes ses actions se terminent aux bois !!!

Chez les plus jeunes, le 9ème, N° 811, pour qui c’était la deuxième course, se montra très intéressant tant par son placement et quelques anticipations plaisantes… ne refuse absolument rien et se livre jusqu’au bout. Le N° 605 (1er), se montre dangereux au contact avec un gros coup de tête qui gêne quelque peu ses adversaires… enchaîne une petite série vaillante en fin de course…

Chez les autres, le N° 805 (7ème), très vif se donne sans compter avec la fougue de sa jeunesse… Le N° 506 (5ème), s’il a de bons principes sur le raset, le lâche et s’avère trop en mouvement… Le N° 714 (4ème), se montra intéressant à sa sortie en venant fort sur le raset, mais refusa quelque peu par la suite… Enfin, le N° 817 (2ème), neuf comme « un sou », d’une grande bravoure, ne démérita pas.

Côté garçons, contrairement à mes habitudes, je ne citerais aucun élève… Cela ne veut pas dire que personne ne fait son boulot… Mais les remarques qui suivent s’adressent à tout le monde, car dans une course, à un moment ou à un autre, tout le monde est concerné !!!

Par ailleurs, ces remarques ne concernent pas particulièrement cette course, mais toutes les courses !!!

Je voudrais tout simplement dire qu’il faudrait que chacun se prennent un peu en charge et s’impliquent d’avantage et même beaucoup plus pour certains… N’oubliez pas que Mehdi Belgourari, Rémi Grongnet et Hafid Boufrouh ne vont pas être là éternellement… Il parait que ça gênait certains qu’ils viennent raseter !!! Mais heureusement qu’ils étaient là, car, avec seulement une poignée d’élèves, ce sont eux qui tirent la course…

Bien sûr, les taureaux ne sont pas faciles à manœuvrer… mais si vous attendez d’avoir des taureaux qui se posent, qui attendent, qui ne bougent plus, et qui soient là où vous vous trouvez, ce n’est pas demain que vous resetterez…

Lors des courses d’entraînement, les manadiers essayent des taureaux, jeunes où en voie de confirmation… s’ils bougent, il faut suivre et ne pas attendre à l’autre bout de la piste… s’ils ne se fixent pas en durée, il ne faut pas attendre un quart d’heure pour partir… etc… etc…

Et ça, beaucoup trop d’élèves n’ont pas encore pris conscience de cette situation… Il faudrait donc se réveiller !!!

Le proverbe ne dit-il pas : « C’est en forgeant qu’on devient forgeron… » !!!

Le soir de cette course, nous avons appris le décès du père de Jean-Luc Agniel, Bayle-Gardian de la manade des Corrèges ; le Club Taurin et l’Ecole Taurine lui présentent leurs plus sincères condoléances.

A ben leù !!!

Vol dans le vestiaire des arènes

Pendant la course de vendredi, le téléphone (Iphone 4) de Rayan Bouhfour à été dérobé dans son sac de sport.

La personne ayant volé ce téléphone, peut le ramener à Claude Dumas ou Didier Jacquet ; aucune action ne sera intentée à l’encontre du voleur et tout restera dans l’anonymat !!!

Rappelons que l’Iphone 4, étant suivi par son N° de série, sera bloqué et inutilisable.

Rappel aux élèves : la porte du vestiaire donnant dans la rue doit être impérativement tenue fermée.

Prochaines courses

Mercredi 13 avril 2011 à 18 heures – Manade Didelot

Vendredi 15 avril 2011 à 18 heures – Manade Espelly-Blanc

Samedi 16 avril 2011 à 15 heures 30 aux Saintes – Manade Le Rône

Commentaires (4)

1. Parent d'élève 11/04/2011

Qui tirera les courses ? Les élèves qui seront évolués.
L'école taurine ne se fais payé aucune cotisation mais les élèves ne peuvent pas aller à droite et à gauche dans n'importe école taurine. Si je ne me trompe pas l'école taurine de bouillargues est une des plus grande avec de nombreux licenciés alors pourquoi faire venir un élève d'une autre école taurine non pas se contenté de ses élèves ??? Mon fils ainsi que d'autres pourraient très bien apprendre à raseté.

2. Dumas Claude 11/04/2011

Je crois qu'il faut remettre les choses dans leur contexte !!!
D'une part, la plupart des décisions qui sont prises concernant les élèves convoqués ou pas, c'est moi qui les prends ; donc, s'il y a contestation, mon numéro est le 06/20/88/25/32.
D'autre part, c'est une école taurine ou l'on pratique un acte qui peut être très dangereux pour vos enfants s'ils n'ont pas le niveau requis.
De plus je confirme que l'école taurine ne prend aucune cotisation ; elle fait établir une licence auprès de la FFCC afin de se couvrir et de couvrir vos enfants.
Il me semble bienveillant de rappeler que le droit à la licence ne donne pas droit au "suicide".
En ce qui concerne les stagiaires qui viennent aider l'école taurine, ils sont encore en pleine formation et de plus ils sont issus de cette même école taurine.
Ils ne sont pas là dans le but d'étouffer les autres ; il sont là dans le but de progresser, de se remettre en question, mais aussi d'assurer au manadier, qui au petit matin avec ses gardians va trier les taureaux et à qui cette course va coûter certainement plus de 71 €, de voir la valeur réelle de sont bétail, car c'est pour cela qu'il vient.

3. Didier Jacquet (Webmaster) 11/04/2011

Pour "Parent d'élève"
Votre commentaire est intéressant ; il est seulement regrétable qu'il soit anonyme... Pourquoi ???
Il serait souhaitable de connaître le nom de l'élève qui est resté sur les gradins alors qu'il y avait un invité, afin de pouvoir vous apporter une réponse...
Il est bien évidemment normal que les Stagiaires tirent la course... mais le jour où ils ne seront plus là, qui tirera la course ???
Toutefois, pour votre information, la cotisation est intégralement versée à la FFCC ; l'école taurine ne faisant payer aucune cotisation.
Bien cordialement

4. Parent d'élève 11/04/2011

Mais heureusement qu’ils étaient là, car, avec seulement une poignée d’élèves, ce sont eux qui tirent la course… ??? .... Mais heureusement pour les stagiaires que se sont eux qui tirent la course ils sont pas au même niveau que les élèves d'école taurine !!
L'école taurine se permet d'avoir un élève invité alors que d'autre qui ont payé la cotisation à Bouillargues reste sur les gradins.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau