Bouillargues vendredi 20 août 2010 - Manade La Salierenne

Pas de vaches…mais des taureaux un peu « vaches »  !!!

Bouillargues vendredi 20 août 2010

Manade La Salierenne

par Didier Jacquet

Seuls les « petits » ont été frustrés !!!

Non pas par le spectacle, mais par l’absence des vaches qui leur étaient promises… en effet, prévues initialement avec des « demoiselles », cette course était destinée aux plus jeunes de nos élèves… ils étaient venus, ils étaient tous là… et en tenue… mais par des impondérables indépendants de notre volonté, le manadier, pour des raisons de logistiques, n’a pu trier ses vaches… donc, ce sont des « mâles » qui les ont remplacées…

Les photos de la course... cliquez sur l'image ci-dessous !!!

Le N° 608 sur Kévan Martial

Kévan Martial

Kévan Martial

A vrai dire, si les « petits » sont restés en contre piste, ils auront pu apprécier comme nous, la qualité des taureaux présentés et le travail fourni par les plus grands… un ensemble des plus intéressants !!!

Contrairement à la course du 11 août, qui comptait beaucoup d’absent et peu de travail, celle-ci, avec un bétail à peu près identique et une grande majorité de jeunes élèves, fut vivante et fort intéressante du début à la fin.

Je passerais rapidement sur les 3 premiers taureaux, les N° 522, 502 et 604, non pas par manque de qualités, bien au contraire, car ils se sont avérés des plus intéressants, donnant une bonne réplique aux jeunes en piste, parmi lesquels avaient pris place Benben et Caco, ce qui ne fut pas pour nous déplaire !!!

De même pour le dernier, le N° 740, beau « bébé », mais comme tout les bébés, il fut plein de caprices et joua avec les garçons à « cache-cache » dans la contre-piste !!!

Tout ça, pour m’attarder plus particulièrement sur les 4ème et 5ème, qui pour leur jeune âge, 4 ans tout juste, affichèrent des qualités et un sérieux digne de taureaux confirmés… étrange tout de même !!!

Pour le N° 610 (4ème), sa puissance et son sens de l’anticipation sont foudroyants ; dès le début de sa course, il fera avorter 4 rasets par sa prise d’avance dans le terrain des garçons ; il surveille toute la piste… il est à l’affût du moindre mouvement et toujours dans les « starkings blocs » ; Florent Julien, pris de vitesse se fait enfermer et placarder contra la barrière… Caco, Benben, Florent, Nicolas, Greg et Jérémy sauront s’y coller et même si le taureau les serra de près, ils lui serviront des jolis rasets, tous terminés à la limite de l’embuscade. Il conservera toutes ses facultés jusqu’à la fin de sa course. Vraiment très bon taureau. Si la musique avaient été présente, c’est 6 Carmen + son retour au toril qui auraient honoré sa prestation.

Le N° 608 sur Anthony Bonhomme

Anthony Bonhomme

Anthony Bonhomme

Comme son prédécesseur, le N° 608 (5ème), beaucoup de qualités, mais une seule corne… et ce n’est pas un handicap pour ce taureaux, qui s’impose d’entrée en surveillant ses « proies »… quelques rasets des plus aguerris tous très serrés, dont un de Benben qui se terminera au planches, tête au dessus, puis les plus jeunes s’y collent… Renaud, Kévan, Anthony B et Dimitri… ce ne fut pas des plus faciles pour ces derniers… Renaud et Dimitri se font sérieusement enfermer, mais sans mal… par contre, Kévan, pris en milieu de piste, sur le mourre du biòu, s’en sortira de justesse… ce qui ne fut pas le cas pour Anthony B, qui, lui aussi pris au centre de la piste, fut raccompagné avec fracas, le taureau le soulevant au-delà de la barrière… Bonne course de ce jeune taureau qui aurait eu droit, lui aussi, aux airs de Carmen à de nombreuses reprises !!!

Côté garçons, on peut dire que tous à des degrés moindre, se sont bien investis, et dans l’ensemble fournirent un travail correct, apprécié de tous…

Chez les plus expérimentés, Jérémy Soler, relevant de blessure, fut hésitant parfois, mais nous servit quelques rasets de bonne composition.

Grégory Vier, dans un bon jour, ce qui n’est pas toujours le cas, a rondement mené les débats sur le côté gauche.

Florent Julien, travailleur et volontaire, deux qualités qu’on ne peut lui ôter, se montra parfois hésitant au départ du raset, ce qui a fait échouer bon nombre de tentatives.

Kévan Martial, malgré son infortune au 5ème, a effectué une bonne course et parmi les plus jeunes, c’est celui qui se montre le plus en verve techniquement.

Nicolas Bayle, s’il est toujours sur son nuage de Bezouce, a tout de même bien participé sur 2 taureaux… Nico, attention… la prison n’est pas loin !!!

Florian Hébrard, après quelques semaines d’absence et une opération dentaire entre temps, a repris doucement mais sûrement.

Mickaël Laigle et Anthony Riffard, se sont bien investis au 2ème… ça fait plaisir !!!

Kévin Anton… un p’tit tour au 4ème… et puis s’en va !!!

Venons-en à nos « Trois Mousquetaires »Renaud Delporte, Dimitri Brunet et Anthony Bonhomme… avec peu d’expérience et quelques courses de vaches dans les jambes, même s’ils ont commis quelques erreurs et effectué des rasets parfois un peu « tordus » qui les ont mis en danger, leur volonté et leur courage sont à mettre en exergue… c’est leur première année d’école taurine, et dans cette course qui n’était pas des plus faciles, ils ont raseté tous les taureaux… bravo à tous les 3… encore beaucoup de « frontal » à travailler à l’entraînement, et tout ira mieux !!!

Merci à Benben et Caco pour leur participation active à cette course, ce qui constitua une motivation pour les jeunes…

Encore désolé pour les « petits »… mais si vaches il n’y eut, les taureaux de « La Salierenne » se sont montré un peu « vaches » !!!

A ben lèu !

Commentaires (1)

1. Dimitri 23/08/2010

Merci du petit commentaire Didweb!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau