Bouillargues vendredi 1er avril 2011 - Manade Labourayre

 Course intéressante dans son ensemble !!!

par Didier Jacquet

Vendredi 1er avril 2011

Manade Labourayre

Pour la « première » en soirée, la manade Labourayre, après quelques années de « quarantaine » pour maladie, faisait son retour dans les arènes de Bouillargues… Un nouveau départ !!!

Taureaux jeunes accompagnés de quelques « confirmés »… un ensemble intéressant, face à une équipe de « razibles » qui se montra entreprenante, fournissant un travail régulier tout au long de cette course !!!

 Toutes les photos de la course !!!

 Cliquez ici...

L'équipe du jour

Pour l’occasion, le coach, Claude Dumas avaient constitué 2 équipes de 9 garçons, parmi lesquels avaient pris place 4 Stagiaires, Rémi Grongnet, Jérôme Jarroux, Mehdi Belgourari et Hafid Boufrouh, qui retrouvaient le chemin de leur école pour se refaire une « santé » et se maintenir dans le « bain »… Une thérapie qui ne peut qu’être profitable !!!

Mais je m’intéresserais plus particulièrement à nos élèves, car, pour les « anciens », si leur parcours n’est pas un long fleuve tranquille, leur voie est tout de même déjà tracée !!!

N° 8010 sur Jamel Bouharguane

A mon avis, par son travail constant, ses rasets propres et fluides, et son investissement sans faille, c’est à Jamel Bouharguane que revient la « palme » de la soirée… que dire de plus si ce n’est que sa prestation fut très bonne.

Avec lui, c’est aussi sur le côté gauche que mon choix se portera… Dimitri Brunet, fort entreprenant même s’il n’est pas toujours dans le « timing » et Anthony Fabre, dont la fougue le conduit parfois à la faute, ont été très présents et sont à créditer d’une bonne prestation.

N° 7077 sur Anthony Fabre

N° 5056 sur Dimitri Brunet

Mais à droite aussi, Mathieu Laurent et Kévan Martial, ont parfaitement tenu leur place et se sont bien investis ; avec eux, bien que parfois mal placé sur ses départs, et quelques rasets « tordus », mais avec beaucoup de volonté, Antoine Charrade pointe le bout de son nez dans la bonne case !!!

N° 8010 sur Mathieu Laurent

N° 555 sur Kévan Martial

N° 8010 sur Antoine Charrade

Rémy Almuneau et Florent Julien, loin d’avoir démérités, ont été moins incisifs et décisifs que d’habitude !!!

Nicolas Bayle, comme toujours, a suivi son petit bonhomme de chemin, mais s’avère néanmoins indispensable… et de surcroît, sa bonne humeur et ses clowneries apportent toujours ce petit plus qui ne fait de mal à personne… bien au contraire !!!

Jérémy Cellier, s’il n’a affronté que le premier de la soirée, se montre de plus en plus audacieux de course en course… il réussit petit à petit à vaincre ses craintes !!!

Pour leur reprise, Geoffrey Robert et Kamel Mohamed ont été bien présents, alors que Pascal Aime a été plus en retrait.

Retour aux sources pour Aurélien Martin, qui s’est bien donné et nous a laissé une bonne impression !!!

Côté taureaux, le N° 8010 (5ème), beau taù, puissant et poussant fort à la planche où il passe la tête, le N° 5056 (6ème), venant fort à l’encontre et avec un méchant coup de tête, le N° 7078 (4ème), avec beaucoup de sang et pointant la corne aux bois sur tous les rasets, et le N° 6066 (7ème), rapide et venant très fort sur l’homme, serrant de très près Jamel et Anthony, se sont montrés très intéressants.

Le N° 7077 (1er), pour sa première en piste, avec beaucoup de bravoure, ne refusa aucun raset et termina épuisé ; le N° 555 (3ème), s’il sauta énormément, bien pris par les garçons, avec méchanceté, enchaîna deux bonnes séries, ce qui lui sauva sa course ; enfin, le N° 4050 (2ème), grande carrure, sauta une bonne partie du temps, se calmant en toute fin de course où il se montra un peu à son avantage.

Une fois encore, en cette soirée printanière, les afeciounas et amis de l’école taurine de Bouillargues, étaient nombreux sur les gradins… Il est donc agréable de constater, que, malgré le dénigrement et les critiques négatives portés envers les écoles de raseteurs par certaines personnes occupant des postes à responsabilités dans la bouvine, le public, attaché aux jeunes passionnés, fait fi de ces propos désobligeants et venimeux… Que les serpents trouvent une autre proie pour cracher leur venin !!!

A ben leù !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau