Bouillargues samedi 7 avril 2012 - Manade L'Argentière

Samedi 7 avril 2012

  « L’Argentière »… un ensemble très intéressant  !!! 

par Didier Jacquet

Pour sa première course à Bouillargues en ce début de saison, la manade L’argentière présenta un lot de taureaux des plus intéressant… jeunes et moins jeunes, chacun avec leurs qualités et leurs défauts, surent donner une bonne cadence à la course devant des jeunes élèves qui effectuèrent pour la plupart un bon travail d’équipe…

Cliquez sur l'image pour l'agrandir...

L'équipe du jour...

Ce fut également l’occasion pour Robert Ruiz, qui, depuis plus de trente ans est à la tête de l’élevage aux couleurs vertes et grises, de nous présenter son successeur, Loïc Devaux, jeune et sympathique manadier de 23 ans, dont le papa est bien connu dans le milieu de la bouvine en qualité de manadier « abrivadeur »… mais si Robert passe la main, il nous a confirmé qu’il n’était pas prêt de lâcher le fer… et comme on le comprend !!!

A noter que la manade ne changera ni de nom, ni de couleurs, ni de fer… cette dernière vivra dans la continuité avec son nouveau « pelo » !!!

Quelques photos d'Axel Dumas... Cliquez ici !!!

Côté taureaux…

Le N° 762, 1er, quelque peu brouillon se disperse un peu dans tous les sens… bien sollicité à la tête, se livre bien et sur une de ses actions, serre Ranc de très près et le fait basculer en contre piste… mais le taureau pense plus à l’évasion qu’à l’action…

Le N° 321 (Aragon), 2ème, après avoir rapidement trouvé son terrain, montre « les dents » !!! Quelques passages à blanc des garçons et bien sollicité par Fabre A, signe sa première grosse action où il passe la tête à la planche… enchaine sur Julien et Carrasco sur lesquels il termine très fort… serre Vier à la planche, et sur un coup de tête, fracture le pouce de ce dernier… grosse anticipation sur Zini qui termine de justesse à la barrière et enferme sévèrement Carrasco… pousse toutes ses actions avec violence jusqu’aux planches où il passe la corne, se jette sans retenue sur Chevalier et termine par deux grosses actions sur Zini et Chevalier… Très bonne course de ce taureau qui remporta le prix du meilleur taureau lors de la finale de l’Ecole Taurine 2009 et le 26ème Trophée « Souvenir André Batte » en 2010.

Le N° 468, 3ème, signe d’entrée une très grosse envolée sur Sottile… il semblait que le ton était donné… mais ce ne fut qu’un leurre… par la suite, c’est la contre piste qui servit de refuge au taureau !!!

Le N° 755, 4ème, plein de « sang » et de méchanceté, chasse les garçons à la barrière… s’il saute plus que ce qu’il faut, une fois en piste avec vivacité et en faisant le pas, se livre de fort belle manière en poussant jusqu’au bout… signe une très grosse action sur Almuneau sur lequel il s’envole, s’envoi très fort sur Carrasco… le jeune Sottile et les frères Fabre le serviront fort bien… le biòu enchaine un très belle série… Jeune taureau plein de qualités !!!

Le N° 177 (Argentier), 5ème, a le métier… parcourant la piste, il trouve vite sa place… c’est Sottile qui s’y colle en premier et le taureau s’envoi très fort au-delà des bois… ne se livre jamais pour rien, mais si on rentre dans son terrain, y a danger… Carrasco et Zini sauront le servir au mieux… bien dans la tête du taureau, Fabre A se fera raccompagner cornes au cul… enchaîne une très belle série, s’envole sur Zini et termine par une grosse action sur Fabre A où il passe méchamment la corne aux bois. Très bonne course maîtrisée par ce cocardier confirmé.

Le N° 757, 6ème, sauteur invétéré, vient semer la panique dans le burladero à côté du toril… saute et re-saute… sur un de ses sauts retombe lourdement sur le dos et réintègre le toril.

Le N° 639, 7ème, s’il bouge beaucoup et saute d’entrée, bien sollicité, se livre bien et s’intéresse d’avantage au « jeu »… Sottile et Fabre A sauront lui donner la bonne réplique et le taureau terminera par deux fois à la barrière… s’il saute encore un peu, le biòu s’améliore au fil de sa course… serre Ranc de très près et s’envole sur ce dernier… emboite le pas sur Martial et s’envoi très fort aux planches… Très intéressant et à revoir !!!

Le N° 636, 8ème, avec une immense bravoure, répond à toutes les sollicitations… les garçons ne lui laissent aucun répits… Chevalier pris de cours, se fera raccompagné à la barrière, cornes dans le bas du dos… Enchaîne les séries sans rechigner… une petite pause lui est accordée… reprend avec autant de générosité et enchaîne sans se ménager… Bonne course !!!

Le N° 876, 9ème, un peu fou-fou, court comme un dératé… saute à plusieurs reprises et sur l’un de ses sauts, retombe fort mal en contre piste… complètement estourbi, le taureau réintègre le toril.

Côté garçons…

Un bon travail d’équipe de tous les participants… félicitations à toute l’équipe, Rémy Almuneau, Florent Julien, Rayan Bouhfour, Yoann Fabre, Quentin Mengual, Nicolas Vera, Gaëtan Ranc

Une mention particulière à Anthony Fabre, Rémi Chevalier et Kévan Martial pour leur bonne prestation, ainsi qu’au jeune Salvatore Sottile pour son investissement et son travail sérieux.

Merci à nos deux Stagiaires, Maxime Carrasco et Walid Zini, qui ont été très présents et ont apporté une aide précieuse à leurs jeunes partenaires, ainsi qu’à nos deux tourneurs, Olivier Pince et Benjamin Bini.

Nous souhaitons un bon rétablissement à Grégory Vier, qui, sur son premier raset, s’est fracturé le pouce gauche sur un revers de tête du N° 321.

Quant à Florian Hébrard, pas au top de sa forme, a préféré ne pas prendre le risque de s’exposer, se réservant pour la suite de la compétition… « T’inquiètes, Flo, tout va rentrer dans l’ordre rapidement… » !!!

Une très bonne après-midi, terminée un peu tard, avec la « bande » à Robert… devant la buvette !!!

A bèn lèu !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau