Bouillargues samedi 2 juin 2012 - Manade Saint Pierre

Samedi 2 juin 2012

 Des jeunes « Saint Pierre » fort intéressants… 

par Didier Jacquet

Le beau temps et accompagné d’un soleil dégageant une douce chaleur des plus agréables, étaient au rendez-vous de cette course de fin de semaine.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Toutes les photos de la course...
Cliquez sur l'image ci-dessous !!!

L'équipe

Pour l’occasion, la manade Saint Pierre présentait un lot de taureaux assez homogène, tous âgés de 4 ans, à l’exception du premier qui, avec ses 5 ans était donc le plus ancien !!!

Dans l’ensemble, nous avons assisté à une bonne course, certes avec quelques moments brouillons… mais avec des taureaux jeunes ayant de surcroît une seule course dans les pattes, il ne faut pas demander « la lune »… pour ma part, hormis le 3ème qui n’a rien voulu voir, tous les autres se sont montrés fort intéressants !!!

N° 873 sur Gaël Benoit
N° 887 sur Yannick Perez

Brièvement, que c’est-il donc passé ?

Côté taureaux…

1er N° 711 – pour le plus « vieux » de l’après-midi, son début de course fut quelque peu brouillon… s’éparpillant aux quatre coins de la piste, il s’assagit par la suite, sachant se placer de bonne manière, répondant ainsi de fort belle manière aux sollicitations des garçons. Avec beaucoup de bravoure, il permit à tous les jeunes d’y aller de leur raset… Bien !!!

2ème N° 873 – à l’image de son prédécesseur, on retrouva la même chorégraphie, sauf qu’il sut d’entrée se poser pour aller au devant de ses adversaires avec une très grande bravoure… Ne refusant rien du début à la fin de sa prestation, très plaisant et volontaire, il offrit lui aussi aux garçons l’occasion de raseter dans de bonnes conditions… Bien !!!

N° 869 sur Florian Hébrard

3ème N° 891 – complètement déconnecté du contexte dans lequel il se trouvait, à moins de lui monter sur la tête, il ne voulut rien voir ni rien savoir !!!

4ème N° 887 – son début de course fut entaché d’une longue série de sauts… se calme, prend quelques repères en piste, et montre enfin quelques qualités non négligeables… pris de près, vient très fort sur le raset, donnant à plusieurs reprises dans l’anticipation, notamment sur Julien, Martial, Marceau et Almuneau… Bien surtout en fin de course.

N° 711 sur Kévan Martial
N° 873 sur Florent Julien

5ème N° 869 – un peu déjanté en début de course, il fonce comme un « calu »… mais revient vite à de meilleurs sentiments, et se livre avec beaucoup de ferveur… serre de près Fabre Y et s’envole sur Hébrard… poursuit la prestation en affichant quelques bons principes… enferme quelque peu Hébrard et Marceau et ira jusqu’au terme de sa course sans rien refuser. Intéressant.

N° 867 sur David Marceau
N° 867 sur David Marceau

6ème N° 867 – fougueux et sauteur, une fois en piste est un peu compliqué à aborder… vient très fort à l’encontre et enferme successivement Guerrero et Fabre Y… prendra ensuite une bonne série bien emmenée par Vera, Guerrero, Martial et Fabre… parti de très près, Marceau se fera sévèrement enfermer… heureusement la barrière était à portée de main… Intéressant… Bonne course.

N° 891 sur David Guerrero
N° 869 sur Quentin Mengual

7ème N° 861 – s’il saute plus qu’il ne faut à sa sortie du toril, s’avèrera tout aussi entreprenant une fois en piste… sachant donner dans l’anticipation, il viendra très fort sur Véra, Almuneau et Julien… Guerrero et Benoit lui donneront de bonnes répliques, toujours à la limite de l’embûche… deux grosses action sur Vera et Fabre Y qui se fera serrer de près… enferme ensuite Guerrero et terminer par une très belle action sur Julien. Bonne course.

N° 861 sur Nicolas Vera
N° 861 sur Rémy Almuneau

8ème N° 892 – restera 2 minutes en piste… se cognant fortement en sortant de la contre piste, il se cassa la « malu », et réintégra aussitôt le toril.

N° 869 sur Yoann Fabre

Côté garçons…

Félicitations à tous les garçons pour leur investissement… Rémy Almuneau, Gaël Benoit, Yoann Fabre, Florent Julien, Kévan Martial, David Guerrero

Quentin Mengual et Rémi Chevalier ont été un peu en retrait…

A noter que du côté gauche, nos 3 « isolés », Yoann Fabre, David Guerrero et David Marceau ont dû assumer toute la courses… dur, dur !!!

Une petite mention spéciale à David Marceau et Florian Hébrard qui ont su surmonter leurs « angoisses » et sont sortis de leur « coquille »… bien !!!

Merci à nos deux tourneurs, l’habituel, Claude Dumas et l’occasionnel, Yannick Perez, un des « anciens » de l’Ecole Taurine, toujours prêt à rendre service… Ca c’est dit !!!

A bèn lèu !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau