Bouillargues samedi 18 juin 2011 - Graine de Raseteurs

Graine de Raseteurs

 Les « Espelly-Blanc » dominent…

 Jamel et le N° 646 vainqueurs !!!

Bouillargues samedi 18 juin 2011

Manades Espelly-Blanc et Nicollin

par Didier Jacquet

A Bouillargues, on ne conçoit pas une fête sans taureaux… Des rues aux arènes, c’est un sacerdoce !!!

Après la course de Ligue du vendredi, qui fut assez intéressante (compte-rendu bientôt…), samedi, place aux jeunes « rasetaïres » de l’école taurine pour la première Graine de Raseteurs de l’année…

Les photos de la course... cliquez sur l'image ci-dessous !!!

L'équipe du jour

Pour l’occasion, 14 des élèves, répartis en 2 groupes, avaient été sélectionnés par le Coach, Claude Dumas… 1 seul manquait à l’appel… Romain Donadille, allias « Saucisson », un des locaux de l’étape, victime d’une embuscade au cours de l’Intervillage de la veille au soir, avait déclaré forfait… ça râlait sec !!!

Ce sont les manades Espelly-Blanc et Nicollin, qui présentaient 3 taureaux jeunes chacune pour se confronter aux jeunes bouillarguais.

La course fut dominée par les pensionnaires des prés du Mas San Miguel, et dans l’ensemble, les jeunes raseteurs bouillarguais ont fourni un très bon travail.

Les lauréats avec le Maire et le Président du CT

Manade Espelly-Blanc

1er N° 646 – s’il se disperse quelque peu en début de course et prend les rasets à la volée, il ne lui fallut que peu de temps pour réaliser qu’il était la pour un combat… serre de très près Fabre frôlé par les cornes et s’en suit une grosse action sur Véra… Joli raset de près de Fabre et le taureau monte… enchaîne un fort belle série, serre se très près Robert et termine très fort sur Fabre à la planche… bien servi par Nicolas Vera, s’envole à deux reprises au-delà des planches… Sa très bonne course, permet à ce jeune biòu de survivre !!! 5 Carmen + retour.

N° 640 d'Espelly-Blanc sur Jamel Bouharguane 

3ème N° 594 – vif, rapide, démarre en trombe sur Jamel qu’il serre de très près… enferme Robert, qui se blesse en l’épaule en retombant sèchement en contre-piste… toujours placé, l’œil aux aguets et sur le qui-vive, ne laisse que peu de place aux garçons… constamment dans les « starkings blocs », les garçons constatent qu’il est difficile à aborder… enchaîne une très belle série qu’il termine fort aux bois sur Fabre… renouvelle sur ce dernier qu’il accompagne avec puissance jusqu’à la barrière… termine par une grosse action sur Julien qui lève la cocarde à la trompette. Taureau difficile et très sérieux. 4 Carmen + retour.

N° 646 d'Espelly-Blanc sur Geoffrey Robert

5ème N° 640 – un peu mois aguerri que ses congénères, mobile, se livre bien mais sans trop de difficultés… nettement plus abordable que les deux autres, les plus jeunes, Bouhfour et Charrade seront à l’aise et le solliciteront bien… toutefois, le biòu ne manque pas de qualités… pousse au bout avec une grande vivacité… Jamel et Laurent lui donneront toutes ses chances et le taureaux se montrera à son avantage… pousse fort sur Kamel et termine par une belle poursuite sur Laurent qui lève la ficelle au son de la trompette… Bien. 2 Carmen + retour.

N° 646 d'Espelly-Blanc sur Nicolas Vera

Manade Nicollin

2ème N° 654 – se déplace d’un coin à l’autre de la piste et passe en contre piste… les garçons essayent de le retenir en lui servant une série, mais s’il fait le pas pour venir à l’encontre, s’échappe ensuite vers d’autres horizons… bien dans la tête, Charrade lui sert un joli raset allongé et le taureau monte aux bois… Ce sera à peu-près tout… 1 Carmen.

N° 646 d'Espelly-Blanc sur Anthony Fabre

4ème N° 522 – beau et puissant, le taureau ne refuse rien et vient fort à la planche… enferme d’entrée Jamel qui se fait « quicher »… Vera et Almuneau le serviront bien et le taureau enchaînera deux belles séries consécutives… Jamel et Charrade lui donneront la réplique dans de bonnes conditions… Vera sera encore là pour faire briller le taureau… en fin de course, Kamel pris au piège, se fera bousculer et envoyer avec fracas en contre piste. Bien. 1 Carmen ; aurait mérité Carmen à son retour.

N° 522 de Nicollin sur Kamel Mohamed

6ème N° 707 – le plus jeune de l’après-midi, il est quelque peu distrait… vient fort sur le raset mais s’échappe… toutefois, Soler et Robert le serviront fort bien et le taureau s’intéressera un peu plus au jeu… tour à tour, Laurent, Julien et Jamel seront au service, donnant au taureau toutes ses chances… Olivier Pince jouera les « espontaneo » !!! Termine bien.

Côté garçons, si Jamel Bouharguane, auteur d’une très bonne course, reçoit le Trophée du meilleur animateur, on peu lui associer Geoffrey Robert et Anthony Fabre, qui se sont pleinement investis et ont fourni un très bon travail.

Pour son retour en piste bouillarguaise, Nicolas Vera, malgré ses quelques départs du milieu, est à créditer d’une bonne course et d’un gros investissement.

Rémy Almuneau, Florent Julien, Mathieu Laurent, Jérémy Soler et Grégory Vier ont parfaitement contribués à la bonne tenue de la course.

Les plus jeunes, Rayan Bouhfour et Antoine Charrade ont été quelque peu intermittents.

Florian Hébrard, qui avait fourni une très bonne prestation mercredi dernier, a été nettement en retrait… un mauvais jour sans doute !!!

Le taureau N° 646 de la manade Espelly-Blanc reçoit le Trophée du meilleur taureau, trophée qui pouvait être attribué sans discutions à l’ensemble du lot de taureaux de la devise jaune, rouge et bleue !!!

A ben lèu !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau