Bouillargues mercredi 4 mai 2011 - Manade Mogador

 Du « neuf » à revoir !!!

par Didier Jacquet

Mercredi 4 mai 2011

Manade Mogador

Mercredi, on inaugurait…

Non, non… pas les arènes de Bouillargues… c’est déjà fait !!!

Tout simplement, la manade Mogador se présentait pour la première fois sur le « Plan di biòu André Dupuis ».

 Toutes les photos de la course... cliquez ici !!!

L'équipe , tourneurs et invités !!!

Créée il y a 5 ans, cette jeune manade, installée sur les terres arlésiennes entre la Provence et la Camargue, est gérée de main de maître par Véronique Mannoni.

Qui dit jeune manade, dit bien sûr jeunes taureaux… Toutefois, la manade Mogador se distingua le 23 octobre dernier avec le taureau N° 604 qui remporta le prix du meilleur taureau lors de la finale de Stars de Demain à Méjanes !!!

Pour leur première sur le plan bouillarguais, les pensionnaires du Mas des Beaumettes – pas la prison – tous âgés de 3 ans et neufs, de belle présentation et avec une homogénéité dans le gabarit, hors mis le dernier, ont eu chacun à leur place des comportements intéressants pour certains et aléatoires pour d’autres !!!

Une bande de jobastres venus d'ailleurs !!!

Les boucans !!!

Peut-on demander à des « bébés » de 3 ans de tout savoir et de tout bien faire… non… ça serait mettre la charrue avant les bœuf !!!

N° 809 sur Antoine Charrade

Pour ma part, j’en ai retenu surtout quatre qui laissèrent entrevoir quelques qualités naissantes…

Le N° 802, 1er, se livra sans compter, ne refusant absolument rien… s’engageant assez fort sur le raset, sut donner dans l’anticipation à quelques reprises… pousse toutes ses actions à la planche, passe la tête aux bois à l’occasion… Bonne course.

N° 802 sur Jamel Bouharguane

Le N° 805, 2ème, vif et rapide, un peu plus réservé que le précédent, ne laissa tout de même pas les garçons sans réaction… se livre bien sur le raset, puis se tanque quelque peu à mi-course, puis se reprend fort bien et termine de façon très intéressante…

Pour le N° 803, 6ème, c’est dans la bravoure qu’il s’avéra des plus abordable et intéressant… les garçons ne le ménageront pas, et le taureau se livra sans rechigner… même s’il ne créa aucun danger, il sut se sortir de belle façon de sa course…

N° 813 sur Geoffrey Robert

Puis il y a le N° 813, 4ème, méchant comme la peste… même s’il ne fut pas des plus « technique » sur le raset, il ne fallait pas s’embroncher devant lui… il s’en est pris à tout… planches, porte des barricades, burladero et de surcroît il s’envola à plusieurs reprises après les garçons, avec notamment une grosse action du Geoffrey Robert en fin de course… A revoir sérieusement !!!

Quant aux autres… le N° 809, 3ème, brave et sans vice, eut tendance à lâcher le raser… le N° 801, 5ème, sauta et refusa beaucoup… le N° 808, 7ème, brutal dans le toril, mais brave en piste, manqua de peps… et le 8ème et dernier, N° 811, petite maille, avec des grosseurs aux genoux, se mit à boiter et réintégra le toril deux minutes après sa sortie.

N° 805 sur Romain Donadille

Côté garçons, Antoine Charrade fut une fois encore des plus entreprenant, s’investissant pleinement sur tous les taureaux ; Jamel Bouharguane s’imposa sans problème ainsi que Geoffrey Robert.

Florent Julien, Kévan Martial, Rayan Bouhfour et David Guerrero furent très présents.

Fabrice Gizard et Mickaël Laigle furent beaucoup plus incisifs que d’habitude.

Anthony Bonhomme, plus en retrait, a encore du mal à retrouver sa place de début de saison.

Enfin, on notera le très bon retour de l’ancien, « Saucisson », alias Romain Donadille, qui est à créditer d’une bonne prestation.

Nos deux Stagiaires, Jérôme Jarroux, qui se redonne du moral, et Rémi Grongnet, qui se remet dans le bain petit à petit, ont fort bien secondé leurs jeunes collègues.

A ben leù !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau