Bouillargues mercredi 28 mars 2012 - Vaches manade Jean-Claude Blanc

  Mercredi 28 mars 2012

  Très bonnes vaches de la manade Jean-Claude Blanc !!!

par Didier Jacquet

 Pour la première course de la saison en soirée, le temps était idéal… un soleil généreux nous offrant encore à 18 heures une douceur plus qu’appréciable… Conséquences… les supporters de l’école taurine de Bouillargues étaient nombreux sur les gradins !!!

 Cliquez sur les images pour les agrandir...

 

Toutes les photos de la course...
Cliquez sur l'image ci-dessous !!!
L'équipe du jour...

C’est la manade Jean-Claude Blanc qui inaugurait ce premier rendez-vous de fin d’après-midi et nous offrit pour l’occasion un lot de jeunes vaches des plus intéressant…

Face à ces demoiselles pleines d’énergie, une bonne équipe de jeunes « razibles » qui ne ménagea pas sa peine… résultat… un ensemble cohérent et équilibré qui donna une course fort agréable !!!

 Côté vaches…

 Avec la 1ère, N° 840, les garçons furent à la peine… fuyant de toutes parts, ce sont eux qui courraient après la vache… puis, devenant plus tranquille, bravette, elle répondit à quelques rasets sans toutefois faire preuve d’agressivité.

 

Florent Julien dans les cornes de la N° 908...

 La 2ème, N° 903, si elle s’adonne au saut en début de course, elle saura prendre sa place par la suite… attirée par les garçons, elle se livre franchement et pousse toutes ses actions à la planche… ne refusant absolument rien durant son temps de course, elle n’est jamais surprise par le départ de ses adversaires… s’envolera à deux reprises après Julien et Pince… Bonne course de cette jeune vache.

 La 3ème, N° 906, avec du « sang » à revendre et une vivacité extrême, court comme une folle !!! Elle se calme très rapidement et prend conscience que le combat est son objectif… venant très fort sur le raset, elle se livre avec force et va au bout… bien sollicitée et tirée sur la longueur, elle s’envole à deux reprises sur Soler et Bouhfour… Ne refusant absolument rien, elle aussi, tout jeune, a fait une bonne course.

 

La N° 908 serre de près Anthony Fabre

 La 4ème, N° 872, pose ses marques d’entrée… avec beaucoup de vivacité et de rapidité, elle de livre fort sur le raset… pratiquement toutes ses actions se terminent à la barrière avec souvent la corne au dessus… s’envoie à plusieurs reprises pour chercher l’homme et tout au long de sa course n’a rien refusé… Bonne course.

 Pour ma part, la 5ème, N° 928, fut la plus complète de la soirée… avec du « sang » à revendre, elle entre dans le jeu d’entrée en coupant le terrain à Julien… cornes toujours pointées, elle affiche une grande méchanceté… enferme Julien à deux reprises et s’envole après ce dernier… deux grosses anticipations consécutives sur Navarro et une grosse enfermée sur Fabre A. qui sera sauvé par la planche… serre Ranc de très près et enveloppe Julien dans ses cornes… répondant sans rechigner à toutes les sollicitations, son seul objectif, est de saisir son adversaire… à gauche, elle se montre intraitable et le danger est constant… Très bonne course de cette jeune vache !!!

 

La N° 908 sur Cédrick Navarro

 La 6ème, N° 850, saute beaucoup… entre deux sauts, elle se livre assez bien, suffisamment pour s’envoler sur Soler puis sur Navarro… reprend ses mauvaises habitudes et en revenant en piste, accepte quelques rasets bien consentis… A mon avis, à revoir !!!

 La 7ème, N° 911, saute aussi… brave, lorsqu’elle est piste, elle se live bien… mais trop peu… Soler et Ranc sauront la solliciter dans de bonnes conditions pour lui donner sa chance… Mais bon !!!

 

La N° 911 sur Gaëtan Ranc

 

Côté garçons…

 Tous les garçons ont été bien présents… On notera les bonnes prestations de Cédrick Navarro, Florent Julien, Gaëtan Ranc et Anthony FabreRémi Chevalier, avec ses possibilités, en ce moment, se repose un peu sur ses lauriers… Yoann Fabre, très volontaire, passe trop souvent à côté… Quentin Mengual a fait un bon début de course, puis a dû s’arrêter… pourquoi, je n’en sais rien… il nous le dira dans les « Commentaires »Anthony Bonhomme, qui n’avait pas foulé une piste depuis des lustres, a eu un peu de mal à trouver ses marques, mais a bien tenté… Notre Stagiaire, Jérémy Soler, toujours présent, a fait ce qu’il fallait pour apporter son talent et ses qualités à cette course !!!

 A bèn lèu !!!

 

Commentaires (1)

1. Mengual Quentin 29/03/2012

Salut Didier, j'ai du m'arrêter à cause d'une douleur sur le tibia, depuis plusieurs jours et déjà handicapante la veille à l'entrainement, surement une périostyte

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau