Bouillargues mercredi 2 juin 2010 - Manade Thibaud

Un léger manque de travail !!!

Bouillargues mercredi 2 juin 2010

Manade Thibaud

Pour ce premier mercredi du mois de juin, beaucoup de monde, et notamment chez les « petits » qui attendaient avec impatience les 2 vaches qui leur étaient réservées…

En effet, la manade Thibaud, que nous retrouvions dans nos arènes, présentait 8 taureaux accompagnés de 2 vaches, dont « Samantha », qui doit son nom à Samantha Chantrier, avec qui elle avait effectué une double pirouette dans les arènes de Rodilhan !!!

Les photos de la course… cliquez sur l'image ci-dessous !!!

Je suis désolé pour la mauvaise qualité des photos du dernier taureaux et des 2 vaches... l'absence de luminosité, la poussière intense et en plus de ça, un déréglage involontaire de mon appareil photo en sont la cause !!!

Habituellement, ces photos rejoignent directement la "poubelle"... je les ai conservées pour les "petits" qui ont fait preuve de beaucoup de patience en attendant 20 heures pour raseter... A mon avis, il aurait fallu faire sortir les 2 vaches après le 4ème taureau !!!

Excusez moi encore... je vous promet que je me rattraperais la prochaine fois... lol !!!

Le N° 566 sur Grégory Vier, auteur d'une très bonne prestation !!!

Grégory Vier

Dans l’ensemble, les taureaux, avec beaucoup de sang, ont été intéressants et on surtout manqué de travail… Ca bouge pas mal chez les Thibaud, mais les garçons, dans les situations de déplacement, n’ont jamais su se placer pour aborder les taureaux dans de bonnes conditions.

Pourtant, ce n'est pas par manque d'égosillements de Claude sur les gradins, d'Olivier et de Kikou en piste, pour dire : "Là, là, là... c'est bon... il est placé... partez..."... rien n'y fit... retard, et le taureau n'y était plu !!!

Côté taureaux…

J’ai retenu les N° 439 (6ème), qui, malgré ses déplacements fréquents, montre une grande rapidité sur le raset, venant très fort à l’encontre et poussant toutes ses actions jusqu’à la planche ; bien sollicité, il enferme Bayle avec énergie, monte après Caco et s’envole sur Soler et Donadille. Bonne course.

Le N° 566 (5ème), calme et placé, ses départs sont foudroyants ; bien sollicité par Vier, le taureau monte aux bois à deux reprises après ce dernier ; toutefois, quelque peu lunatique, il a des passages « sans » ; mais surprenant les garçons dans ses bons moment, il vient très fort sur le raset, accélère et pousse aux bois sans retenue, notamment après Caco, Martial et Bouhfour. Dommage qu’il soit parfois dans « la lune » !!! Bonne course.

Le N° 442 (4ème), constamment en déplacement, ne s’arrête que dans un seul angle de la piste où il attend ses adversaires ; dans ces moments là, les garçons sont peut nombreux à l’aborder ; seuls Vier, Soler, Donadille et Bayle luis serviront quelques bons rasets, sur lesquels le taureau le livre avec force et rapidité,  poussant toutes ses actions avec puissance jusqu’aux barrières. Mais peu raseté, le taureau continue ses promenades, et malgré ce, aura fait une assez bonne course.

Le N° 554 (7ème), alors lui, il tape très fort aux planches et ses départs surprises déconcertent quelque peu les garçons ; il bouge aussi, mais surveille toute la piste ; il surprend Martial qui évite par miracle le « tampon » grâce à un quitte de Soler, et enferme très fort Vier, et malgré deux intervenants pour détourner sa course, ne lâche pas le garçon qui arrive de justesse à la barrière, sur laquelle le taureau frappe un grand coup. Termine par une grosse action après Caco, sur lequel il passe méchamment la tête. Bien.

Enfin, les 3 premiers, 3 frères, les N° 669, et 680, ont beaucoup sauté et le N° 679, vient bien à l’encontre et s’arrête pas la suite… pêchés de jeunesse !!! Et pour terminer côté « males », le N° 563 (8ème), puissant, n’a pas été travaillé… c’est long pour les jeunes 8 taureaux !!!

Ce fut ensuite au tour des « demoiselles » ; « Samantha » la N° 444, et la N° 674, sœur des 3 premiers taureaux – famille nombreuse – braves à souhait ont permis aux plus jeunes et moins aguerris de nos élèves, de se livrer à leur passion sans retenue… des vaches vraiment idéales pour donner confiance aux débutants !!!

Côté garçons…

La palme de l’après-midi revient sans contestation à Grégory Vier, qui après Jonquières, a fourni une très bonne prestation… va-t-on maintenant le surnommer « Monsieur 110 % » !!! Il s’est malheureusement blessé au 7ème et a du quitter la piste.

Avec lui, Jérémy Soler, Kévan Martial, Romain Donadille et Nicolas Bayle ont fait une bonne course.

Rayan Bouhfour et Antoine Charrade ont été assez présents.

Jonathan Audemard, qui s’y remet petit à petit, Anthony Riffard et Mickaël Laigle, ont fait quelques apparitions.

Maxime Carrasco, notre Stagiaire, s’est montré très présent et a bien aidé ses jeunes collègues à mener à bien cette course.

Chez les « petits »…

Quelle patience… il était plus de 20 heures, lorsque « Samantha » fit son apparition en piste, sous les yeux de Samantha, sa « marraine »… et là, avec une « faim de lion », les jeunes s’en se sont donné à cœur joie… pas de répit pour les 2 vaches qui leur étaient réservées… Gaëtan Ranc, Yann Clément, Renaud Delporte, Julien Coste, Kamel Oughzif, Fabrice Gizard, Hamza Bourrich, Rémy Chevalier et Bruno Ambroise ont envahi la piste et ont vraiment fait plaisir à voir… quelle passion !!!

Il était 20 heures 30… tout un chacun quitta les arènes « André Dupuis »…un vrai marathon taurin… mais quand on aime, on ne compte pas…

A ben lèu !

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau