Bouillargues mercredi 19 mai 2010 - Manade L'Amarée

« L’Amarée »… course intéressante dans l’ensemble !!!

Bouillargues mercredi 19 mai 2010

Manade de L’Amarée

Après une belle journée passée sur les terrains de La Bastide à Nîmes à l’occasion de la Féria de Enfants, le soir, tout le monde se retrouvait aux arènes de Bouillargues pour faire connaissance avec les taureaux de la manade de L’Amarée.

Pour l’occasion, la manade saintoise, présentait six jeunes taureaux de 3 ans et deux plus confirmés âgés de 8 ans.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour visualiser toutes les photos de la course...

Jonathan Audemard... une reprise symbolique !!!

Jonathan Audemard

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez les plus jeunes, pratiquement tous ont été intéressants, malgré leur long déplacement ; braves à souhait, il se sont livrés avec beaucoup de générosité, permettant aux plus jeunes de nos élèves de s’y frotter… j’ai retenu particulièrement le N° 711(5ème), plein de sang, d’une grande vivacité, faisant le pas à quelques reprises et poussant fort à la planche ; avec lui, le N° 715 (3ème), se déplaçant beaucoup à sa sortie, puis se calmant quelque peu par la suite, fut très intéressant. Je ne jugerais pas le dernier, le N° 712, qui, protégé par le manadier, ne resta que 3 minutes en piste !!!

Chez les plus anciens, le N° 210 (6ème), assez imposant et toujours en déplacement, laissa les garçons assez hésitant à sa sortie ; une fois la mesure prise et le taureau calmé, il fut bien abordé et se livra avec beaucoup de maîtrise, venant fort sur le raset et poussant toutes ses actions à la planche, passant la tête notamment après Hébrard, Serroul, Carrasco et Mehdi ; bonne course. Le N° 206 (7ème), vif et rapide, pousse lui aussi très fort à la planche, et muni d’un mauvais coup de tête, ne fut pas des plus simples.

Insolite... une envolée spectaculaire du N° 713 sur notre
tourneur attitré, Olivier Pince !!!

 Olivier Pince

Côté garçon, ils étaient une ribambelle… pas moins de 16, qui entrèrent par groupe à tour de rôle, en fonction de la difficulté des taureaux. Tous à des degrés différents fournirent un assez bon travail.

Pour une fois, je ne citerais qu’un seul de ces garçons, non pas parce qu’il fut le meilleur, mais pour son retour en piste après pratiquement 2 ans d’interruption ; Jonathan Audemard, victime d’une fracture du fémur le 4 juillet 2008, toucha, avec beaucoup d’émotion sa première tête de biòu… une fois franchie la barricade, son « palpitant » devait battre au moins à 200… exagéré ? Un p’tit peu… lol !!! Mais beaucoup de joie pour Jonathan, qui s’entraîne avec application et intensité depuis le mois de janvier, pour cette « première » en ce mercredi 19 mai… nous-mêmes, tous aussi heureux pour ce garçon, d’une gentillesse extrême et qui n’a jamais baissé les bras… bravo Jon !!!

A bèn lèu !

Commentaires (4)

1. nathalie (cortès-riffard) 12/06/2010

bonjour à tous de l'école taurine, simplement vous dire que ça fait très chaud au coeur de revoir Jonathan en piste. Vous étes tous des jeunes super et très courageux, pas facile d'affronter les taureaux, dans mon métier il y en a, qui n'ont même pas le courage de regarder quelqu'un en face, alors vous, malgré votre jeune âge, vous étes vraiment des hommes,des grands hommes. Félicitations à tous et bonne continuation.

2. jonathan 25/05/2010

pareil pirrot pour moi aussi c'était la reprise mais sa c'est pas aussi bien passé que toi ^^

Merci Didier pour la photo et a ceux qui m'ont encouragé

3. pierrot 23/05/2010

mon pti chinois ...je suis content de tavoir revu en piste la seule foi ou je viens t la ... ca c taurin!!! bise a tous et a une autre fois en piste jspr

4. nicouleau maxime 21/05/2010

conten de voir une photo de jonathan sa rapel lepoque !!!! jesper vite me retrouver avec toi en piste bisous.
maxime et fanny

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau