Soirée des Rois Club Taurin et Ecole Taurine vendredi 1er février 2013

 A l’occasion de la galette…

« Vovo », Roi de la soirée !!!

**********

En ce premier vendredi de février, le Club Taurin « La Cleda », telle que le veut la tradition en cette période, présentait le programme de sa saison taurine 2013, et par la même occasion, offrait la Galette des Rois aux afeciounas de Bouillargues et de sa région.

Pour agrémenter cette soirée, le film de Mathieu et Gilles Arnaud « Vovo taureau de Légende », était présenté au public… et, malgré une température plutôt douce pour la saison, et tout de même un programme plutôt alléchant, « La Bergerie » était loin d’afficher complet…

Les photos de la soirée… cliquez sur l’image ci-dessous !!!

Soirée des Rois et Vovo

En effet, pas plus d’une centaine de personnes avait répondu aux invitations envoyées par les responsables du Club Taurin… On constate, hélas, que malgré beaucoup d’efforts d’informations, les gens restent totalement indifférents… plus rien n’intéresse personne… tout le monde s’en fou… et ce jusqu’au jour où, les responsables d’associations s’en foutront eux aussi, et là, ce sera le néant… plus rien, plus de fêtes, plus de taureaux, plus d’abrivados… et c’est à ce moment là que ces gens, qui s’en foutent aujourd’hui, se manifesteront haut et fort pour crier « Mais pourquoi il n’y a plus de fêtes, pourquoi il n’y a plus de taureaux… »… et bien, ce sera trop tard !!!

On entend aussi très souvent dire « Ce sont toujours les mêmes… »… et oui, ce sont toujours les mêmes… mais comment faire pour donner du renouveau lorsqu’il n’y a personne qui souhaite prendre des responsabilités… et après, il est tellement facile de critiquer !!!

Bon enfin… ceci dit, revenons en à notre soirée…

Si de nombreux manadiers et quelques clubs taurins voisins avaient tenu à être présents, il n’en était pas de même pour les élèves de l’école taurine et leurs parents, qui, à part une petite poignée, brillaient par leur absence… on pouvait faire le même constat chez les raseteurs – pratiquement aucun – ainsi que pour nos amis « donateurs »… et les bouillarguais, hormis les membres du club taurin et quelques amis proches de ce dernier, ils avaient totalement déserté « La Bergerie » ou peut-être oublié le rendez-vous !!!

Côté Municipalité, Maurice Gaillard, Maire de Bouillargues, retenu par d’autres occupations officielles, était représenté par Monique Cheiron, Ajointe aux Festivités et aux Associations… bien seule !!!

Après que Claude Dumas, Président du Club Taurin, ait dressé un bref bilan de la saison écoulée et présenté le programme de la saison taurine 2013, programme qui sera diffusé très prochainement sur le site Internet, place fut cédée rapidement à la projection du film « Vovo taureau de légende » !!!

Inaugurée l’année dernière par la projection du film de François de Lucas « Raseteurs de Légende », cette année, nous sommes remontés un peu plus loin dans le temps…

En effet, « Vovo », qui fut le taureau vedette de la manade Aubanel-Baroncelli de 1947 jusqu’à la fin de l’année 1953 – courte carrière dues à des meurtrissures importantes causées à son corps par ses débordements répétés – sa légende est bien évidemment ornées de nombreuses anecdotes… « Gyptis », sa mère, étant habituée à effectué des escapades dans les prés de la manade Raynaud, elle rencontra un beau taù, nommé « Prouvenço » ; de cette idylle amoureuse, la nuit de Noël 1944, est né le fameux « Vovo »…

C’était la Guerre… « Vovo » et sa mère, prirent pension chez les Raynaud et réintégrèrent les prés de la manade Aubanel-Baroncelli quelques mois plus tard…

Un film magnifique et émouvant, qui ne laisse rien à l’improvisation… au travers d’images d’archives (films et photos) minutieusement montées par Mathieu Arnaud , et des témoignages précis et détaillés des manadiers qui ont bien connu le « Vovo », tels que Marcel Raynaud, Henri Laurent et Pierre Aubanel, mais aussi des raseteurs qui ont subi les foudres de ce cocardier hors pair, tels que Charles Fidani, Gérard Martin, « Petit Jean » et Jean Sicard, évoquant leurs « exploits » devant ce « biòu » qui restait toujours maître de la piste... On peut apprécier également les commentaires de Laurent Ayme, disparu en 2012, « Mèstre d’Obro dou Felibrige », membre de la « Nacioun Gardiano », Chroniqueur Taurin en Provence à l'époque de « Vovo » !!!

A noter que « Vovo » foula la piste des arènes de Bouillargues le 9 mai 1948, au tout début de sa carrière, lors de la despedide de la bouillarguaise, Yolande Coste, Reine du Félibrige, au cours de laquelle la manade Aubanel-Baroncelli offrit sa « Royale » pour l’occasion !!!

Et on pourrait passer des heures à évoquer ce « grand » cocardier à la carrière si « courte » !!!

Ce film, qui constitue pratiquement une œuvre historique, est disponible en DVD aux Editions Gilles Arnaud, qui ont eu l’amabilité de nous autoriser à le diffuser en public.

Le public présent apprécia énormément, et c’est par des applaudissements très fournis que se termina cette séance de cinéma exceptionnelle !!!

D’ailleurs, autour des galettes des Rois et du Pétillant offerts ensuite par le club taurin pour la clôture de cette soirée, les discutions autour du film allaient bon train, et même si nous avons été déçu par la faible assistance, nous pouvons dire que pour les afeciounas présent, ce fut une réussite !!!

Une réflexion est à envisager… devons nous renouveler l’expérience ou celle-ci restera-t-elle une « dernière » ???

Amis Internautes, vous pouvez réagir dans la zone « Commentaire » en fin de page.

A ben leù…

Didier JACQUET

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau