Orgon samedi 7 juillet 2012 - Manades Caillan, Coulet et Lautier

Course moyenne et un peu longue…

Quelques bons moment tout de même !!!

par Didier Jacquet

Orgon samedi 7 juillet 2012

Manades Caillan, Coulet et Lautier

Au cœur de la Provence, à quelques enjambées des Beaux et protégée par les Alpilles, c’est dans le petit village d’Orgon et ses arènes authentiques, que l’école taurine de Bouillargues se produisait pour la troisième année consécutive…

Très beau temps certes, mais la grosse chaleur étouffante a quelque peu retenu le public, mais a su attirer les cigales qui s’en sont donné à cœur joie !!!

Cliquez sur les images pour les agrandir

Toutes les photos de la course...
Cliquez sur l'image ci-dessous !!!
L'équipe du jour...

Pour l’occasion, ce sont les manades Caillan, Coulet et Lautier qui présentaient chacune trois taureaux… neuf taureaux, ce fut un peu long, d’autant qu’il y eut pas mal de déchets, et qu’à l’arrivée, la course fut assez moyenne, même si certains taureaux se sont montrés spectaculaires aux planches, sans pour autant afficher de réelles qualités en piste… toutefois, on peut noter un bon investissement des jeunes « razibles » bouillarguais, qui ont mis tout en œuvre pour donner du relief à cette course !!!

Côté taureaux…

Pour la manade Caillan…

Trois taureaux de 4 ans, les plus jeunes de l’après-midi…

N° 808 de Caillan sur Rémi Almuneau
N° 808 de Caillan sur Rémi Chevalier
N° 808 de Caillan sur Quentin Mengual

Pour ma part, c’est l’ensemble du lot que j’ai trouvé le plus intéressant… le 2ème, N° 808, même s’il sauta plus qu’il ne faut, montra de réelles qualités au contact avec les garçons… méchant, il s’envolera avec hargne à plusieurs reprises, notamment avec une très grosse action sur Rémy Almuneau qu’il accompagnera jusqu’aux tubes et une autre sur Rémi Chevalier, pas piquée de vers… A revoir. 3 Carmen + retour.

Le 5ème, N° 814, après quelques rasets anodins, signe une belle action sur Fabre Y. qui se fait sérieusement enfermer… se livre franchement, sait faire le pas de temps à autre, et ne refuse rien… termine par une grosse action à la planche sur Fabre A. 2 Carmen + retour.

N° 814 de Caillan sur Anthony Fabre
N° 814 de Caillan sur Yoann Fabre

Le 8ème, N° 809, vif et rapide, se livre fort bien et pousse pratiquement toutes ses actions à la planche… d’entrée enferme Chevalier et serre Coste de très près… enferme sérieusement Mengual qui se fait bousculer au centre de la piste, mais sans mal, le taureau ayant poursuivi sa course… enchaine plusieurs séries… Intéressant. 2 Carmen + retour.

Pour la manade Coulet…

Trois taureaux de 5 ans…

C’est le 3ème, N° 708 qui s’est avéré le plus intéressant du lot… se livre avec beaucoup de mordant venant fort à l’encontre et donnant à plusieurs reprises dans l’anticipation… Avec beaucoup de bravoure, ne refuse rien et enchaine plusieurs séries avec rigueur… Intéressant. 1 Carmen + retour.

Quant aux deux autres, deux beaux taù, ils sont sortis avec une fougue et une méchanceté extraordinaires, mais se sont ensuite très vite éteints… le 6ème, N° 711, signe une très grosse action sur Fabre A. et le 9ème, N° 712, un peu plus intéressant, après une énorme envolée aux tubes, n’est venu au contact des garçons que par intermittence… Pourquoi un Carmen à son retour au toril ?

Pour la manade Lautier…

Deux taureaux de 6 ans et un de 5 ans…

N° 616 de Lautier sur Romain Donadille
N° 616 de Lautier sur David Guerrero

Le 1er, N° 616, sauteur inconditionnel, s’envole à sept reprises après les garçons avec une grosse méchanceté… Guerrero, qui ne réussit pas à s’accrocher, subira les foudres du biòu en contre piste, qui ne lâchera sa proie que lorsqu’il réussit à se glisser en piste en passant sous la barrière… plus de peur que de mal… mais David aura du mal à se remettre dans le coup après cet incident qui dura un bon moment… Un seul regret pour ce taureau, c’est qu’il saute le plus souvent pour rien… 4 Carmen tout de même pour ses envolées spectaculaires.

Le 4ème, N° 766, se livre pas trop mal, et lorsqu’il sent les garçons à sa portée, pousse fort… mais il se gaspille beaucoup en s’éparpillant par distraction.

N° 766 de Lautier sur Rayan Bouhfour
N° 766 de Lautier sur Julien Coste

Le 7ème, N° 612, sautant pas mal au début, s’est avéré le meilleur du lot… se fixe et enchaine deux belles séries consécutives… serre Fabre A. de près à la planche et enchaine encore des séries fort intéressantes… pousse ses actions au bout, « quiche » Donadille et serre de près Bini qu’il raccompagne aux planches cornes pointées… passe à plusieurs reprises la corne aux bois, et renouvelle deux actions serrées sur Chevalier et Guerrero. N’a rien refusé. Bonne course. 5 Carmen + retour.

N° 612 de Lautier sur Benjamin Bini

Côté garçons...

Tous sont à féliciter pour leur bonne prestation et un travail soutenu, surtout avec une chaleur plombante… Rémy Almuneau, Rémi Chevalier, Anthony Fabre, David Guerrero, Julien Coste, Yoann Fabre, Rayan Bouhfour, Romain Donadille et Quentin Mengual.

J’attribuerais une « étoile » supplémentaire à Rémi Chevalier et Anthony Fabre pour leur gros investissement… à noter un bon retour de Rayan Bouhfour… et pour les autres, le Ciel est rempli d’étoiles !!!

Merci à nos deux tourneurs, Claude Dumas et Benjamin Bini, ce dernier ayant complété de fort belle manière le côté droit qui manquait sérieusement d’effectif… a noter que Claude et Benjamin ont su également aiguiser leur crochet, se permettant de lever quelques attributs !!!

A ben leù !!!

Ajouter un commentaire