Lundi 6 août 2012 - Recueillement en souvenir de Dédé Castan

Fête Votive 2012, lundi 6 août

Le Club Taurin « La Cleda » ne t'oublie pas…

« Dédé », André Castan

Nous ayant quitté quelques semaines avant la Fête Votive, le Club Taurin a tenu à honorer l’un de ses membres historiques, André Castan dit « Dédé ».

Christophe, son fils, arborant la plaque souvenir du Club Taurin La Cleda

Il y a 40 ans, alors qu’il rejoignait la manade Albert Espelly en qualité de gardian amateur, assouvissant ainsi son immense passion et accédant aux plus hautes responsabilités au côté du bayle gardian, Jean Sol, il intégrait parallèlement le Club Taurin « La Cleda », occupant successivement le poste de Vice Président et géra ensuite la trésorerie durant les dix dernières avant de se retirer en 1996.

Christiane, sa femme, et son fils, entourés des membres du Club Taurin et de la Municipalité
La famille et les délégations

Lundi matin, alors que la pluie s’était invitée en ce dernier jour de Fête Votive, une délégation du Club Taurin, avec à la tête son Président, Claude Dumas, ainsi  que la Municipalité, représentée par Monique Cheiron, Adjointe aux Associations et aux Festivités, se sont rendus au cimetière pour déposer une plaque souvenir sur la tombe de « Dédé ».

C’est en présence de sa famille, avec notamment sa femme Christiane et son fils Christophe, que les délégations se sont recueillies avec émotion en sa mémoire.

Les membres du Club Taurin, Bernard Mati, Hélian Béchard et Jean-Louis Pince

Les uns et les autres, évoquèrent quelques moments du temps où « Dédé » savait comme personne partager sa passion pour les « biòus », sans oublier qu’un moment de fête votive passé avec lui était toujours synonyme de bonne humeur partagée.

Christophe, son fils, les yeux levé vers le ciel, paraissant dire

Tous ceux qui l’ont connu ou côtoyé, garderont de lui l’immense souvenir d’un homme de bouvine authentique, passionné et chaleureux.

Gramaci forço « Dédé ».

Commentaires (1)

1. Jacques Bonamy 25/08/2012

Merci Didier pour ce reportage. André CASTAN était dans la droite ligne des : André BATTE, Pierre CHEIRON , Joseph VIGNAUD, ou encore la famille DAYRE, Yvonne COUSTES, et j'en passe. Ils furent, à leur niveau,des "mainteneurs".

Les choses, aujourd'hui, ont bien changées : Il y a "les purs" et les autres, mais il faut faire avec !

Pèr iéu, apassiouna de la lengo de nosti rèire, me siéu coungousta de legi ta counclusioun sus aquesto cérémounio de dilun:
(pour moi, passionné de la langue de nos aïeux, je me suis régalé de lire ta conclusion sur cette cérémonie de lundi)...

"Gramaci forço".

Ajouter un commentaire