Bouillargues vendredi 21 septembre 2012 - Course de Ligue

« Trophée des Espoirs de Camargue »

Très bonne course de Ligue

Manades Hervas, Lautier et Occitane

Vendredi 21 septembre 2012

par Didier Jacquet

Dans le cadre de la Fête des Vendanges, en ouverture, le Club Taurin « La Cleda » proposait la dernière course de Ligue comptant pour le « Trophée des Espoirs de Camargue » ; à noter que la Finale de ce Trophée se tiendra le samedi 27 octobre à 15 heures, et que seront sélectionnés les 6 ou 7 meilleurs taureaux des 4 courses de Ligue et de la course de Taureaux Jeunes qui se sont déroulées durant la saison…

Toutes les photos de la course...
Cliquez sur l'image ci-dessous !!!
L'équipe du jour... 6 stagiaires issus de l'Ecole Taurine de Bouillargues

On peut dire sans complexe que les 3 manades en présence, Hervas, Lautier et l’Occitane ont présenté un lot de taureaux homogène, et que tous ont dignement défendu les couleurs de leurs devises respectives !!!

Aucun temps morts et on ne s’est pas ennuyé une seule seconde… c’est rare !!!

Côté taureaux…

1er N° 643 manade Hervas – se livre fort bien et ne laisse que peu d’espace de repli aux garçons… d’entrée vient fort sur Soler et Marquis et termine cette première série par une grosse envolée sur Belgourari… renouvelle à deux reprises sur Jamel et enchaine dans le même contexte sur Marquis dans un premier temps et à nouveau sur Jamel pour donner de la hauteur à sa fin de course. Bonne course de ce premier très intéressant. 5 Carmen + retour.

N° 643 manade Hervas sur Mehdi Belgourari

2ème N° 894 manade Lautier – d’entrée pousse une grosse anticipation sur Marquis et enchaine sur Soler, Ibarra et Jamel qu’il accompagnera tête au dessus des bois… vif et rapide, ne négligeant pas les anticipations, serre de près Soler et Belgourari… obligera Jamel à rompre le raset et enfermera sérieusement Belgourari qu’il raccompagnera de très près tête au dessus des planches… enchainera deux grosses actions sur Soler et Belgourari, et terminera à la barrière cornes pointées sur Jamel à deux reprises, et sur Belgourari qui se fera déséquilibrer, corne droite entre les jambes au dessus des bois… Très bonne course. 7 Carmen + retour.

N° 894 manade Lautier sur Mehdi Belgourari

3ème N° 829 manade l’Occitane – vif et puissant, se livre très fort à l’encontre… toutefois, se déplaçant beaucoup et n’arrivant que par de rares occasions à se fixer, il sera difficile à prendre… seuls Marquis, Jamel et Ibarra parviendront à l’aborder à la tête, et le taureau saura montrer quelques qualités non négligeables… A revoir !!!

N° 829 manade Occitane sur Jamel Bouharguane

4ème N° 761 manade Lautier – d’entrée et à deux reprises se met en évidence sur Jamel qui se fait très sérieusement enfermé… très rapide, vient fort à l’encontre et active la « démultipliée » à la sortie du raset… poussera une grosse anticipation sur Ibarra et terminera cornes pointées sur Jamel… Marquis à la peine, se fera « quicher » fortement et terminera de justesse à la barrière… Carrasco et Ibarra enchaineront… accompagnera, toujours cornes pointées, Belgourari jusqu’à la planche… ne voulant pas en rester là, Belgourari sera à la peine en fin de course sur une grosse enfermée !!! Bonne course. 5 Carmen + retour.

N° 761 manade Lautier sur Maxime Carrasco

5ème N° 623 manade Hervas – vient très fort sur l’homme et ne laisse rien passer… pousse d’entrée une grosse anticipation sur Jamel qui abandonne… Marquis et Ibarra le serviront fort bien et le taureau enchaine une grosse action sur Marquis, s’envolant au-delà des barrières… renouvelle sur Belgourari et encore sur Marquis. Bonne course. 5 Carmen + retour.

N° 623 manade Hervas sur Rudy Marquis

6ème N° 849 manade l’Occitane – d’entrée se livre fort sur Soler et enferme Marquis… ses accélérations après l’encontre s’avèreront dangereuses… Jamel et Marquis se feront quelque peu surprendre… Ibarra, Jamel et Soler le serviront fort bien et le taureau saura s’exprimer à son avantage… enchainera deux belles séries terminées aux planches. Bien. 3 Carmen + retour.

N° 849 manade Occitane sur Jérémy Soler

7ème N° 734 manade Hervas – petit gabarit, prend tous les rasets… sait faire le pas et surprendra Soler qui se fait raccompagner aux planches, cornes collées aux fesses… pousse fort sur Marquis et Belgourari… enchaine une petite série bien emmenée… poussera une grosse anticipation sur Marquis… la ficelle bien démarmaillée, sera l’occasion pour le biòu de terminer sur une fort belle série, défendant fort bien sa ficelle qu’il rentrera au toril. 3 Carmen + reour.

N° 734 manade Hervas sur Rudy Marquis

8ème N° 759 manade Lautier – s’échauffe un peu et annonce la couleur… grosse action sur Marquis sur lequel il pointe les cornes au dessus des bois… enchaine sur Belgourari et accompagne ensuite Ibarra au dessus des bois… le taureau est méchant… attention à ne pas s’embroncher devant lui… serre de très près Ibarra, pousse fort sur Marquis et passe les cornes à la planche sur ce dernier… fusera avec puissance sur Belgourari… enchaine un très belle série pour terminer. Très bonne course. 6 Carmen + retour.

N° 759 manade Lautier sur Rémy Ibarra

Côté stagiaires…

Il faut noter tout d’abord la présence de 6 Stagiaires, tous issus de l’Ecole Taurine de Bouillargues… une belle performance tout de même, car ils font certainement partie des « meilleurs » !!!

Que peut-on dire sur leur prestation ??? Tous ou presque, ont vraiment assuré… face à de bons taureaux, ils ont su donner une réplique digne et de qualité…

Pour ma part, Medhi Belgourari fut certainement le plus affuté et par un investissement constant, il s’est hissé à la pointe du combat…

Avec lui, Jamel Bouharguane, Rudy Marquis et Rémy Ibarra ont accompli une tâche considérable, sachant être présents aux moments où il le fallait…

Jérémy Soler, le « minot » du groupe, a su lui aussi montrer qu’il ne fallait pas l’occulter et qu’il était capable d’afficher de sérieuses qualités aux moments opportuns !!!

Enfin, Maxime Carrasco, le « local » de l’étape, souffrant d’une entorse à la cheville, a tenu tout de même à être présent à cette course dans son village… mais comment être opérationnel dans de telles circonstances !!!

Peu de monde sur les gradins… quel dommage !!! Si les courses de Ligue sont quelque peu délaissées par les afeciouna, c’est à ne rien comprendre à la Course Camarguaise… c’est là qu’on retrouve le vrai sens de la passion… des jeunes qui en veulent, des taureaux peut-être encore un peu « verts », mais qui, avec leurs défauts et leur qualités, nous donnent l’espoir d’un parcours ascendant !!!

A bèn lèu !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau