Bouillargues samedi 22 septembre 2012 - Complète manade Didelot

Course sérieuse dominée par de très bons taureaux

Complète de la manade Didelot

Bouillargues samedi 22 septembre 2012

par Didier Jacquet

Pour le deuxième jour de la Fête des Vendanges, le Club Taurin « La Cleda » présentait la course complète de la manade Didelot, avec à l’affiche les « vedettes » de la devise grise, blanche et rouge !!!

Une bonne petite entrée… on pouvait noter sur les gradins de nombreux fidèles et clubs taurins amis de la manade.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Toutes les photos de la course...
Cliquez sur l'image ci-dessous !!!
La Capelado

On peut dire sans trop se tromper que les taureaux ont dominé, sachant montrer leur sérieux et leurs qualités, tant chez les plus jeunes que chez leurs aînés !!!

Côté taureaux…

1er « Cassieu » N° 203 – d’entrée il chasse et se fait « les pattes » sur Chanat et Pradier… les choses sérieuses s’annoncent lorsque Cassieu, sur une grosse anticipation, enferme Thierry qui atteint de justesse les barrières… enchaine une grosse action sur Chanat, où il monte aux planches… les hommes se posent des questions et lambinent quelque peu… c’est Pradier qui prend le risque et se fait raccompagner en fanfare au-delà des bois la corne droite collée aux fesses… s’envoie sur Chanat et sur un long et beau raset de Bruschet, termine au dessus des barrières sur ce dernier…renouvelle sur Thierry et encore sur Bruschet… enchaine une belle série avec des terminaisons toujours dangereuses… à la fin de sa course, serre Chanat de près et termine derrière ce dernier tête au dessus des bois. Très bonne course… a manqué un peu de travail. 6 Carmen + retour.

Cassieu sur Patrice Thierry
Cassieu sur Romain Bruschet
Cassieu sur Charles Chanat

2ème «  Larqué » N° 201 – dans un contexte un peu particulier, le taureau est en attente de sollicitations… pas toujours bien raseté, se livre tout de même fort bien… Pradier bien parti se fera sérieusement enfermé… Bruschet à deux reprise l’emmènera avec lui jusqu’à la planche… Fougère et Chanat s’y collent et Larqué finira fort aux bois… tour à tour, Moine, Fougère et Pradier bien partis abandonneront en cours de route… et en fin de course, c’est Bruschet qui sera une nouvelle fois au plus près… Bonne course, mais là aussi un petit manque de travail. 5 Carmen + retour.

Larqué sur Yoan Pradier

3ème «  Piazza » N° 214 – raseté de loin, il faudra attendre un certain temps pour voir enfin les hommes tenter l’aventure… serre Pradier et passe la corne… c’est Bruschet qui se livrera au plus près du taureau, Chanat enchaine et enfin une grosse action aux planches sur Moine qu’il ira chercher au dessus des planches… enchaine un très belle série, et terminera à deux reprises, cornes pointées au dessus des bois sur Bruschet et Moine… enfin le taureau sera mis à l’épreuve et successivement se montrera en verve sur Chanat, Moine et Bruschet… puis, sur un saut semblant anodin, Piazza se blesse et réintègre le toril avant l’heure. Bonne course. 6 Carmen + retour.

Piazza sur David Moine

4ème « Vercors » N° 575. – trouve rapidement sa place devant le toril… comme on dit, cul collé à la planche, Vercors attend… mais il attend un bon moment avant que Chanat et Bruschet tentent de le déloger… trois rasets à la suite, et le taureau, avec vivacité et rapidité, se livre fort et pousse au bout… mais Vercors rejoint à chaque fois l’angle du toril… Thierry, Moine et Chanat tenteront, mais devront rapidement laisser tomber… Il est vrai que le taureau, par son placement, a posé quelques difficultés… Mais on ne peut pas dire qu’il fut vraiment bousculé par le travail des hommes… Carmen à son retour au toril pour sa domination.

Vercors sur David Moine

5ème « Salmé » N° 646 – après l’avoir regardé presque 4 minutes, les hommes s’y collent enfin… après Moine, Chanat et Fougère qui le sollicitent sans trop de conviction, c’est Bruschet qui lui servira un très beau raset, et Salmé l’accompagnera au-delà des planches… se montre dangereux… enchaine une belle série et en fin de course, signe une très grosse action sur Pradier qui lève le deuxième gland… A noter que ce taureau avait sérieusement secoué le Stagiaire, Rémy Ibarra en début de saison lors d’une course de Ligue… Taureau très sérieux. 3 Carmen + retour.

Salmé sur Charles Chanat

6ème « Tango » N° 201 (remplaçait « Voltéo » boiteux) – avec une énorme bravoure ne délaisse aucune des sollicitations… les hommes se défouleront et le taureau répondra toujours présent… grosse action sur Fougère et enchaine sur Chanat qu’il serre de près et raccompagne sérieusement au toril… enchaine deux très belles séries consécutives… sur un beau et long raset de Bruschet, le taureau monte… Pradier se montrera très actif et c’est encore Bruschet qui saura le servir au mieux pour lui donner encore l’occasion de briller… un très beau raset de Chanat déclenchera une très belle série terminée au dessus des bois sur Pradier… Bruschet sera encore présent à trois reprises pour donner des ailes à Tango… Très bonne course. 8 Carmen + retour.

Tango sur Dimitri Fougère
Tango sur Romain Bruschet

Côté raseteurs…

Quatre droitiers et trois gauchers… même si certains taureaux ont quelque peu manqué d’un travail plus soutenu, on peut quand-même dire que dans l’ensemble, les tenues blanches ont fait ce qu’il fallait pour donner aux taureaux l’occasion de briller et de montrer leurs qualités…

Romain Bruschet, Charles Chanat et David Moine, avec leurs rasets « stylés », ont su intervenir aux moments opportuns pour donner de l’ampleur à la course et mettre les taureaux en évidence.

Yoan Pradier, Patrice Thierry et Dimitri Fougère n’ont pas été en reste et ont parfaitement tenu leur place…

Seul Mickaël Gougeon, peut-être en méforme ce jour là, a été quelque peu en retrait.

Rasetée dans l’esprit, la complète de la manade Didelot a tenu ses promesses et le public, assez nombreux sur les gradins, vibrant à de nombreuses reprises, s’est retiré très enthousiaste… et nous aussi !!!

A bèn lèu !!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau