Bouillargues samedi 2 mars 2013 - Manade des Chanoines

  Bonne course d’ensemble de la manade des Chanoines…

Bouillargues samedi 2 mars 2013

par Didier Jacquet

Même si le petit air qui parcourait les arènes de Bouillargues était quelque peu frisquet, à l’abri, le soleil radieux, réchauffait suffisamment les gradins pour accueillir les afeciounas ; en « manque » de biòus, et à quelques jours de l’ouverture officielle de la saison, le public s’était déplacé assez nombreux pour assister à cette course d’entrainement.

Cliquez sur les images pour les agrandir

L'équipe du jour...

La manade des Chanoines, chère à notre ami « Néné », alias Olivier Hardy, présentait un lot de taureaux intéressant…

Chez les moins jeunes, si l’on peut dire, âgés de 6 et 7 ans, tous se sont avérés des plus sérieux, affichant des qualités indéniables laissant augurer d’un avenir des plus prometteur…

 190 photos de la course... Cliquez sur l'image ci-dessous !!! 

En famille...
Quelques personnalités...
Sacha et Lucas... les jeunes supporters de l'Ecole Taurine

Chez les plus jeunes, âgés de 3 à 5 ans, certains se sont avérés compétiteurs en jouant leu jeu de la piste… d’autres, encore « bébés » et trop inexpérimentés, la fougue et la méchanceté l’emportant souvent sur leur rôle à jouer, ont surtout voulu régler leur compte aux planches et à la contre piste, plus qu’aux hommes en piste, les chassant pourtant, lorsque leur regard aux aguets se portait sur eux !!!

La course en bref…

Je passerais rapidement sur le N° 737 (2ème) et sur le N° 734 (6ème), qui ont eu à quelque chose près le même comportement… fougueux, méchants s’ils ont pris quelques rasets à la volée, ils ont « bassellé » les planches à en perdre les « boules » et passé une grosse partie de leur temps en contre-piste… Il en sera de même pour le N° 966 (7ème), pêché de jeunesse oblige, qui, malgré son allé et retour « toril-piste », n’a rien voulu savoir !!!

N° 734 sur Geoffrey Robert

Le N° 669 (4ème), vainqueur de la Finale de l’Ecole Taurine 2012, même s’il s’est beaucoup déplacé – c’était sa première sortie – a montré qu’il en avait « dans la tête »… d’abord, il ne se livre pas pour rien et même dans ses déplacements, a su enfermer d’entrée Robert et Soler… se livre fort sur Fabre qu’il accompagne au-delà des planches, et après une petit sérié, termine sur Ruiz, tête au dessus… se pose et se place et enchaine deux très grosses actions sur Jamel et Soler, terminées têtes au dessus des bois… viendra fort sur Martin, enchaine sur Bournel, Maurel et Jamel, surprend Fabre qui se fait serrer aux fesses, et terminera aux planches sur Soler… Robert et Jamel le serviront bien, et le taureau terminera sa course de fort belle manière. Mention très bien !!!

N° 669 sur Olivier Ruiz
N° 669 sur Jérémy Soler

Le N° 658 (3ème), se livre fort d’entrée sur Ruiz, saute un peu et parcours la piste un peu dans tous les sens… mais lorsqu’il se calme, le taureau entre dans le jeu des garçons, et là, sa course commence vraiment… il ne demande qu’à en débattre avec ses adversaires, et lorsque ces derniers le prennent en reprise, le taureau enchaine avec une volonté inouïe ne refusant rien durant une série interminable, qui lui vaudront les applaudissements du public… Matin, Jamel, Chevalier et Robert se mettront en évidence en le servant fort bien… Ruiz et Martin se feront quelque peu « quicher »… enchainera et renouvellera de nombreuses séries avec un tonus du diable, qui lui vaudront encore les faveurs du public et terminera par une grosse action sur Jamel qu’il raccompagnera sérieusement aux planches. Très bonne course.

N° 658 sur Jérôme Martin

Le N° 506 (1er), d’une très grande bravoure, montre d’entrée une détermination débordante d’énergie… ne refusant absolument rien, il se livre sans compter… ne montrant pas de danger particulier, tous les garçons s’y collent… pourtant, il surprendra Salah, qu’il coincera à la barrière, l’obligeant à quitter la piste pour blessure au tibia… se mettra en évidence par de belles anticipations sur Soler, Ruiz, Bournel et Robert… enferme Hébrard, vient fort sur Soler et termine par une grosse action aux planches sur Jamel… surprend Soler qui se fait serrer de près jusqu’aux bois… enchainera encore et encore et terminera de très belle manière. Lui aussi est à créditer d’une très bonne course.

N° 506 sur Florian Hebrard
N° 506 sur Salah Rmiyeche
N° 506 sur Jamel Bouharguane

Le N° 040 (5ème), ave sa tête haute et ses longue « bannes », impressionne les garçons, qui attendent un peu avant de l’affronter… le taureau a « la vista »… même s’il vient franchement à l’encontre, enchaine d’entrée en anticipant fortement sur Ruiz, Chevalier et Robert qu’il accompagne aux planches… bien sollicité par Fabre dans son terrain, terminera au dessus des bois sur ce dernier… tour à tour, Martin, Jamel, Maurel et Robert le solliciteront bien… il enchainera une belle série terminée sèchement sur Chevalier… le taureau ne refuse absolument rien et renouvelle encore en terminant fort aux planches sur Fabre. Bonne course.

N° 040 sur Anthony Fabre

Le N° 972 (8ème), afficha une très grande bravoure… sans méchanceté, se livre très bien et offre même quelques belles anticipations, notamment sur Soler, Chevalier, Jamel et Ruiz… s’il saute à quelques reprise, quoi de plus naturel chez un « bébé », il ne se désintéresse pas pour autant du jeu de la piste… surprend Fabre au milieu de la piste, enchaine de belles actions sur Robert, Maurel, Chevalier et Bournel… enchainera sur Martin à deux reprises et renouvellera Maurel, Jamel et Robert… Course intéressante de ce jeune biòu… à revoir !!!

N° 972 sur David Maurel
N° 972 sur Rémi Chevalier

Le N° 813 (9ème), brave et plein de bonnes intentions lorsqu’il est en piste, s’est retrouvé la plupart du temps en contre piste… dommage, car ce taureau a quelque chose… à mon avis, ce taureau est à revoir !!!

N) 813 sur Marc Bournel

Côté garçons…

Un « mixage » intéressant de raseteurs, de stagiaires et d’élèves de l’école taurine de Bouillargues, qui a bien fonctionné, dans un excellent état d’esprit, et de plus, fournissant un bon travail.

Chez les raseteurs…

On notera l’extrême facilité d’exécution et la finesse de Jamel Bouharguane, l’engagement et l’efficacité de Jérôme Martin, le métier et la ruse d’Olivier Ruiz, la rigueur et le sérieux de Marc Bournel et de David Maurel.

Notre Stagiaire, Jérémy Soler, nous a gratifié d’une très bonne prestation… rigoureux dans son engagement, et sérieux dans son travail, Jérémy nous a fait plaisir !!!

Chez nos élèves…

Très bonnes prestations de Geoffrey Robert, Rémi Chevalier et Anthony FabreFlorian Hébrard qui avait bien débuté, a été en retrait par la suite… Salah Rmiyeche, blessé au premier taureau, a du abandonner le combat.

En conclusion, nous avons assiste à une très bonne course… une bonne équipe de « rasibles », des taureaux à la hauteur de leur tâche… que demander de plus !!!

A bèn lèu !!!

Ajouter un commentaire