Billet d'humeur... Remoulins et Jean Chanat...

 Cerise amère...

Par Olivier Pince

Je sais que je vais peut-être me faire taxer de chauvinisme primaire pro-bouillarguais, mais peu importe. Si ce n’est que ça, alors je l’assume pleinement…

En attendant, je voudrais tout de même profiter de l’occasion qui m’est offerte pour évoquer l’injustice que l’UTR (Union Taurine Remoulinoise) a exercée à l’encontre de notre ami Jean Chanat…

Comme la plupart de mes après-midi estivaux, j’ai décidé en ce mardi 22 juillet de me rendre à Remoulins pour assister à la finale de la "Cerise d’Or", trophée Pierre Mayor, vingtième du nom.

Le matin, en regardant la grille des courses, j’ai constaté que Jean ne faisait pas parti des « invités », comme on dit aujourd’hui, alors qu’il était engagé lors des deux premières journées, sur les trois avant la finale, à l’issues desquelles il se classe second !!!

Je m’étais dit alors que, même si au départ il était censé remplacer quelqu’un, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’était pas venu faire de la figuration !!! … Il avait donc toutes les chances d’être l’un des raseteurs lauréats.

Par la suite, je fus d’autant plus choqué quand j’ai su que les organisateurs ont bel et bien promis à Jean, que s’il se classait dans les trois premières places, ils l’inviteraient pour la suite et la fin de cette compétition majeure du Trophée de l’Avenir !!!

C’était… UNE PROMESSE !!!

Une parole d’homme… d’homme à homme !!!

Il faut croire que l’UTR n’en a eu cure !!!

Et je n’étais pas au bout de ma consternation…

En arrivant devant le guichet, je vis l’affiche de la course et, au bas de celle-ci, le nom des raseteurs… il y avait eu du changement…

Et quel changement !!!

Constatez plutôt… les trois gauchers préalablement engagés, Kévin Cartalade, Bastien Four et Freddy Sabde, s’étaient tous blessés le week-end dernier !!!

Là, vous allez me dire, comme moi sur le moment, « ils ont dû forcément penser à Jean…». Fallait-il être si naïf pour le croire ? A mes dépends, j’ai du m’y résoudre…

Ces raseteurs ont été remplacés respectivement par Hadrien Poujol, Bari Khaled et Christophe Clarion !!!

Faut-il aussi rappeler que ces « tenues blanches » sont toutes issues du trophée des As… La « crème des raseteurs »…

De plus, malgré le fait que la course était classée en Groupe 3 (Avenir), je ne pense pas qu’ils aient aligné leur tarif d’engagement (entre 400 et 500 €) sur celui des jeunes raseteurs de cette catégorie (environ 200€). Par conséquent, prosaïquement parlant, si l’on adopte un point de vue strictement financier, Jean leur aurait coûté beaucoup moins cher…

Mais voir « HADRIEN POUJOL » sur une affiche, ça fait plus « classe » que « JEAN CHANAT »… que voulez-vous… Cela n’a pas de prix…

Et tant pis pour Jean, s’il n’a pas le profil du raseteur bien formaté, athlétique et esthétique, que l’on adule de nos jours… Tant pis pour lui, s’il s’attendait à un minimum de bienséance de la part des organisateurs… Tant pis pour lui s’il est un « petit » raseteur…

Il faut croire que ça n’a pas l’air si grave, pour les membres de l’UTR, de le prendre pour un imbécile ?

Mais pour qui se prennent-ils ? Pourquoi cette dérive élitiste ?      

Surtout lorsque, comme moi, on a constaté le triste bilan à l’issue de la course …

En effet, il y a eu cinq taureaux particulièrement « rugueux », excessivement difficile à manier pour les sortir de leur inextricable réserve…

Il en faut, certes, mais pas cinq… Traduction… On s’est ennuyé ferme !!!

Et en pensant à Jean,  j’avais le sourire…

Après la course, je suis allé voir son frère Charles à la clinique. Il est en pleine forme !!! Il dort bien, mange bien… ça fait vraiment plaisir à le voir et à l’entendre. Encore une dizaine de jours avant la sortie… Ce ne sera pas trop tôt !!!

Je lui ai parlé de tout ça. Il m’a dit qu’il avait eu Jean le matin au téléphone. Il lui avait dit de ne surtout pas se rendre à la course… Vu les taureaux présentés, y aller pour rien leur aurait sans doute fait trop plaisir.

Le jeu n’en valait vraiment pas la chandelle…

Je vais être honnête, ce n’est pas exactement ce qu’il m’a dit. Sans dénaturer les propos de Charles, j’ai préféré en ces quelques lignes,  leur donner  une version plus… soft !!!

En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’il y a désormais fort à parier que l’on ne voit plus marqué « CHANAT » sur les grilles des futures courses concernant les arènes de Remoulins…

Et c’est sans doute mieux comme ça !!!

Commentaires (1)

1. BARRAIE 24/07/2008

OLIVIER :Je pense que tu as raison de soulever ce probleme.Il est dommage qu'un organisateur agisse de la sorte et c'est bien de le dénnoncer.Par contre il serait souhaitable de connaitre la version de JEAN peut-etre que lui pourrait nous donner la raison de sa "Non invitation" a REMOULINS car je suppose qu'il doit y avoir une bonne raison de la part de l'organisateur pour agir de la sorte sinon

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau