Hommage à André Dupuis - 20 et 21 novembre 2010

 Sur les pas d’un humaniste d’action et mainteneur moderne !!!

par Didier Jacquet

S’il est un homme qui a marqué l’histoire de notre village, c’est bien André Dupuis… mais au-delà de nos frontières bouillarguaises, c’est tout un peuple qui restera empreint de son souvenir !!!

Je ne me hasarderais pas à retracer son long périple, n’en ayant pas les qualités, qui pris fin en 2004, tellement il fut bien rempli, et même débordant souvent d’un surplus qu’on ne peut même pas imaginer !!!

Quelques photos de l’exposition…

 Cliquez ici !!!

Pour agrandir les photos, cliquez dessus...

Une jeunesse en Camargue...

Jeunesse en Camargue

Grand mainteneur des traditions Provençales, il n’en fut pas moins un homme de terrain et d’action tourné vers l’avenir ; il participa pleinement à l’aménagement des parcelles pour la production rizicole de 1948 à 1951 et organisa avec une immense diplomatie le remembrement des terres agricoles en zones irriguées.

Trente deux ans de relations publiques à la Compagnie du Bas-Rhône où il accueilli les plus grands, dont entres autres Nikita Kroutchev et Charles De Gaulle.

André Dupuis, Maire de Bouillargues...

André Dupuis Maire de Bouillargues

Il fut présent durant 21 ans au conseil municipal de Bouillargues, dont 6 années en qualité de Maire, au cours desquelles, entres autres réalisations, il installa la Mairie dans le Château du Parc Municipal, il construisit le gymnase et réalisa la salle des fêtes « La Bergerie ».

Conférencier de talent, homme de lettre, il a écrit des contes et poèmes qui ont été publiés dernièrement dans un bel ouvrage « La Cabane des Etangs », illustré par le peintre Christiane Chamand-Debenbest.

Mais pourrait-on oublier son implication totale dans cet univers gravitant autour de la Camargue et de ses traditions.

André Dupuis "Majourau" du Félibrige...

André Dupuis Majourau du Félibrige

De sa jeunesse en Camargue, proche du Marquis Folco de Baroncelli, auprès duquel il fut introduit par Yolande Coste, bouillarguaise et Reine du Félibrige de 1941 à 1948 (1), il fut imprégné de cette culture camarguaise de par ses relations quasi permanentes avec les poètes, historiens et manadiers.

Elu « Majourau » du Félibrige en 1983, il fut un ambassadeur de la culture d’Oc tournée vers l’avenir ; il deviendra le 6ème Capitaine de la « Nacioun Gardiano » en 1990 et à ce titre il n’eu cesse de côtoyer tous les manadiers que pouvait compter la Camargue ; à noter qu’en 1993, pour les 60 ans de la manade Thibaud, il en reçut le Diplôme d’Honneur des mains d’Olivier et Jean-Daniel, petits-fils du fondateur, Jean-Barthélémy Thibaud.

André Dupuis Capitaine de la Nacioun Gardiano...

André Dupuis Capitaine de la Nacioun Gardiano

Cette passion qui l’animait, il a su la transmettre à tous ses enfants ; son fils Marc, disparu voilà un an, n’avait-il pas annoncé haut et fort, lorsqu’il fut élu maire de Bouillargues : « Je mettrais tout en œuvre pour suivre le sillon qu’avait tracé mon père pour la maintenance de nos traditions. » !!!

Avec une telle gamme de souvenirs, tous aussi intéressants les uns que les autres, ses enfants, François, Bruno avec Odile en « Maître d’Ouvre », proposaient dernièrement deux journées d’hommage à leur père…

C’est à « La Bergerie », au travers d’une quantité phénoménale de photos mais aussi d’objets ayant appartenu à André Dupuis, parmi lesquels la selle de son cheval et sa tenue de gardian, qu’une magnifique exposition fut proposée aux bouillarguais, mais aussi à tous ceux qui ont côtoyé de près ou de loin cet homme de valeur, grand humaniste, qui ne peut laisser personne indifférent !!!

Rappelons, que le Club Taurin « La Cleda », dès 2006, créa un Trophée Taurin en hommage à André Dupuis, baptisé « Souvenir André Dupuis », qui se déroulera pour la 6ème année consécutive le dimanche 20 mars 2011, et que la Municipalité, avec à sa tête son Maire, Marc Dupuis, lors de l’inauguration des nouvelles arènes, baptisa ces dernières « Lou Plan di Biòu André Dupuis ».

André Dupuis avec les manadiers...

André Dupuis avec les manadiers

Pour terminer, je reprendrais une citation qu’André Dupuis aimait à exhorter les Camarguais :

« Vous devez prendre conscience de la richesse immense de notre patrimoine. Vous avez la chance de vivre dans un endroit merveilleux fait de beauté et de tradition. C’est à vous que revient la tâche de le défendre et de le protéger pour les générations futures. Ce sera votre gloire et la consécration de votre identité Provençale, dans un monde en plein bouleversement où seules pourront nous conduire les valeurs humaines. »

« Gramaci forço Andriéu !!! »

 

(1) prochainement, l’histoire de Yolande Coste Reine du Félibirige

Commentaires (1)

1. Pince Olivier 03/12/2010

Au-delà de l'homme, de ses engagements, de sa carrière protéiforme,... et de cette dernière citation magnifique et d'une importance capitale, je ne pourrai oublier ses petites histoires camarguaises qu'il nous racontait quand nous étions enfants, et que nous écoutions, comme envoûtés par sa prestance et son érudition... Il fut de ces personnalités qui ont fondé notre identité culturelle... Soyons toujours fier de ce que nous sommes, sans nous trahir !!!! Et n'oublions jamais à qui nous le devons !!!...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau